La mairie de la Croix-des-Bouquets saccagée par des partisans de Bob Arnel

Les partisans de Jean Adlaire Corriélus alias Bob Arnel ont saccagé l’hôtel de ville de la Croix-des-Bouquets ce lundi 3 février 2020, suite à un conflit opposant le maire titulaire de la commune Rony Colin et ce Bob Arnel réputé proche du pouvoir en place. Ce dernier devait répondre à une invitation du parquet de la Croix-des-Bouquets suite à une plainte déposée contre lui pour menace de mort à l’encontre du PDG de la radio Zénith.

Ces individus déchaînés ont causé pas mal de dégâts dans l’enceinte du bâtiment ce lundi. Ils utilisent des jets pierres et des balles réelles pour faire vider les lieux les employés de la mairie. À cet effet, un employé est sorti blessé par balle, plusieurs vitres ont été brisées, des portes défoncées et des bureaux brisés, a constaté un journaliste de TripFoumi Enfo.

Ces gens pour la plupart armés ont verrouillé les barrières et les portes d’entrée du bâtiment. Plusieurs personnes sont sorties blessées lors de l’envahissement du local. N’était ce pas l’intervention des forces de l’ordre, la situation aurait pu tourner au vinaigre, à en croire les déclarations d’un agent de sécurité affecté à la mairie.

Après l’évacuation de la foule, le juge de paix de la Croix-des-Bouquets s’était rendu sur les lieux pour constater les dégâts commis par ces individus et déverrouiller les barrières principales et les portes.

Selon un employé, ce conflit existe entre le maire et Bob Anel depuis la tentative d’enlèvement de ses filles et son neveu à l’Illavois le mois dernier. À rappeler, Bob Arnel, faisant partie d’un groupe armé opérant dans la commune, fonctionne sous la coupe réglée du président Jovenel Moïse, toujours selon les allégations de l’employé.

Cependant, les complices de ce dernier ont déclaré sur les ondes de la radio méga ce lundi soir à l’émission « Boukante La pawòl  » qu’ils mettent Rony Collin au défi de pénétrer l’enceinte de la mairie. « Rony n’a rien fait pour soulager la souffrance des Cruciens, maintenant c’est notre tour, fulminent-ils.

À remaquer, ces derniers temps, les bandits armés ont plus de pouvoir que des élus. Pour certains, le président de la République Jovenel Moïse se sert des groupes armés du pays afin de se débarrasser de ses opposants politiques et du même coup le pays se retrouve sous l’emprise des gangs armés.

Soulignons, le concerné lui-même a déclaré sur les ondes de la Radio Zenith ce matin qu’il est en face Rony Colin.  » je n’ai pas peur de lui, je suis prêt à l’affronter, d’ailleurs toute la population de Bon Repos m’accompagne dans cette demarche et il n’a plus de popularité, vocifère t-il.

La mairie de la Croix-des-Bouquets saccagée par des partisans de Bob Arnel

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker