Que dit le BINUH sur le départ ou non de Jovenel Moïse le 7 février 2021? », se questionne Kely C. Bastien

L’ancien sénateur du département du Nord Kely Clédor Bastien, dans un message publié sur son compte twitter ce lundi 15 juin 2020, se questionne sur la position du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) sur la discussion qui défraie la chronique ces derniers jours en Haïti concernant la fin du mandat du président de la République, Jovenel Moïse le 7 février prochain.

L’ancien sénateur dit agiter cette question en raison du fait que le 13 janvier 2020, le BINUH avait déclaré formellement que le mandat des 2/3 du Sénat arrive à terme. Cependant, aujourd’hui il reste muet sur la fin du mandat du locataire du palais national qui est pourtant dans la même situation que les 2/3 du sénat.

Selon l’ancien parlementaire, cette organisation agit au profit du pouvoir en place, elle tergiverse et cherche à créer la confusion au sein de la population haïtienne.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

À souligner que plusieurs voix autorisées du pays dont Mme Mirlande Hypolite Manigat, ont déclaré que le mandat du premier mandataire de la nation prendra fin le 7 février 2021, selon la constitution de 1987 amendée.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker