Jovenel Moïse, victime d’une mauvaise presse, selon Martine Moïse

(TripFoumi Enfo) – Dans un discours de l’ancienne Première Dame, Martine Moïse lors des funérailles de l’ancien Président de la République, le vendredi 23 juillet 2021 au Cap-Haïtien, une attaque frontale et à peine voilée a été adressée à la presse haïtienne, quand l’épouse du président Jovenel Moïse sous-entend que la presse aurait été un des secteurs qui seraient à la base de l’assassinat de son mari. Ce n’est pas la première fois d’ailleurs que la presse a été la cible du pouvoir…

Dans la première partie de son discours, l’Ancienne Première Dame, Martine Moïse, a d’abord omis de saluer la presse avant de continuer pour dénoncer une mauvaise presse instrumentalisée contre l’ancien Président, tout en appuyant sur le fait que la presse a vendu une image « de menteur » de son mari.

« Il a été traité de tous les noms, sous l’anonymat des réseaux sociaux, derrière la toute puissance des micros, et la pointe des stylos vendus à prix d’or cachés sous des titres ronflants dont ils s’affublent : expert ès mensonge, consultant en génération de problèmes, technicien du chaos, politicien miséreux et si misérable …»


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Martine Moïse a donc présenté Jovenel Moïse comme un homme à succès, intègre, un homme qui croit dans les institutions et un défenseur des plus faibles.

Mais il est bon de se demander est-ce qu’au moins Martine Moïse a seulement vécu ne serait-ce que quelques mois en Haïti, ou aurait-elle raté les scènes inédites des discours pompeux et improvisés du Président de la République ? La plupart des promesses du Président, aurait-on besoin de l’aide de la presse pour se rendre compte qu’elles n’ont pas été réalisées ? Est-ce que les capois, partisans ou contre l’administration de Jovenel Moïse peuvent témoigner que le Cap-Haitien a effectivement bénéficié de la ligne téléphérique telle que promise par le Président de la République pour les 350 ans de la ville? Aurait-on besoin de la Presse pour le savoir ? Est-ce qu’un haïtien partisan ou contre Jovenel Moïse peut témoigner jusqu’à présent que le pays a été électrifié dans le délai de 24 mois selon les promesses du Président ? Qui peut en témoigner ? Ces mensonges à répétition, c’est la presse haïtienne qui les a inventées de toutes pièces dans le but de mettre le Président en difficulté ?

Le Président aurait-il résolu le problème de l’insécurité à  Martissan, mais que c’est la presse qui l’aurait caché à la population ? Le Président aurait-il fourni des moyens pour aboutir à l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier Dorval, mais c’est la presse dans sa méchanceté qui l’aurait caché au peuple haïtien ? Le Président aurait-il au moins présenté ses sympathies aux familles des victimes des massacres de Lassaline, Bel’Air, Delmas 32 ect, mais c’est la puissante presse haïtienne qui méchamment aurait étouffé ces mots de sympathie ?

C’est la presse qui a écrit un article dans la constitution de 1987 pour dire que toute consultation populaire par voie référendaire est interdite ? C’est la Presse qui a ajouté dans la constitution haïtienne l’article qui stipule que le mandat du président a pris fin depuis le 7 février 2021 ? C’est la presse haïtienne qui dans un énorme mensonge a fait savoir que la plupart des institutions du pays ont été détruites, démantelées et vassalisées  tel que le Sénat de la République, le CSPJ, la Cours Supérieure des Comptes et l’ULCC ? C’est donc la presse qui a peint Jovenel Moïse comme un dictateur ? Alors ce n’est pas vrai qu’après avoir détruit le pouvoir législatif, le Président s’est érigé en législateur en prenant des décrets illégaux et faisant ce qu’il veut de la Constitution sur laquelle il a prêté serment ? Alors c’est la presse qui aurait inventé tout ça ?

Et si je comprends bien , en tant que Président de la République, Jovenel Moïse a exigé justice et respect du territoire haïtien en refusant de laisser partir les mercenaires lourdement armés arrêtés par les braves policiers haïtiens devant la BRH. Ces mercenaires auraient-ils été jugés en Haïti et seraient-ils actuellement détenus au Pénitencier National ? Alors c’est la presse haïtienne qui aurait raconté des salades à la population pour faire savoir que le Président de la République n’a rien dit en laissant ces hommes partir librement, sans aucune sanction des autorités judiciaires qui les a laissé partir.

Pourquoi les autorités de ce pays prennent autant leur aise pour traiter ce peuple de con ? Alors, le peuple n’a rien compris ? Il n’a pas compris que le monsieur, malgré ses échecs, ne pouvait s’empêcher de multiplier des promesses mensongères. Même la Première Dame dans une vidéo ne pouvait s’empêcher de sourire en entendant son mari fustiger des promesses.

Aujourd’hui, c’est la presse la menteuse, c’est elle qui invente des dossiers et présente le Président à la nation sous de mauvaises postures ?

Jovenel Moïse n’a été ni le diable en personne mais ni un ange non plus. Sa détermination quand il présentait ses projets à la population était plus que convainquante, son échec et son mépris pour la Loi et la détresse des plus faibles explosait aussi aux yeux de tout le monde. Demandez au familles des victimes de Lassaline, aux habitants de Martissan, ils vous diront peut-être ce qu’ils pensent de la gestion de Jovenel Moïse. Demandez-leur si leurs proches qui ont été assassinés est une fiction bien montée par la presse afin de nuire à l’ancien Président…

Joseph LEANDRE

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker