Emmanuel Jean-François tourne le dos à la #RTVC

Port-au-Prince, le 08/ 07/ 2020

Monsieur Patrick Moussignac
Président-Directeur Général
Radio Télévision Caraïbes (RTVC)
En ses bureaux.-

Monsieur le PDG,

Je vous présente mes félicitations et j’en profite pour vous présenter ma démission en tant qu’employé de la RTVC.

Cette décision est sans appel et fait suite aux nombreux remous occasionnés dans l’opinion, après que j’ai décidé de faire une série de révélations concernant quelques collègues de l’émission Matin Caraïbes.

L’impact de ces événements s’avère malheureusement assez négatif pour votre image et pour celle de la RTVC. Ce que je regrette infiniment.

Je dois vous confier par contre que ce n’était pas dans mon intention de tracer la moindre égratignure sur une œuvre patrimoniale vielle de 71 ans, témoin privilégié de notre tumultueuse histoire politique de ces 50 à 60 dernières années. Je cherchais de préférence à jeter un éclairage sur LE NOYAU CONSTITUTIF DE CE CANCER SECULAIRE HAÏTIEN qui tue à petits feux le pays par nos méthodes de fonctionnement sociales:
« L’HYPOCRISIE, LA MÉCHANCETÉ, LA CALOMNIE ET LE COMPLOT DE MÉDISANCE CONTRE AUTRUI » pour régler ses propres petites affaires.

PDG, en quoi une simple déclaration de demande de fonds, sans preuves, peut être assimilée à un acte de corruption? S’il en est ainsi, les fossoyeurs de la Presse n’auraient pas trop d’efforts à faire pour la déstabiliser, voire la détruire. Il suffit de trouver des responsables qui acceptent de porter sur des journalistes des accusations en veux-tu en voilà. Et puis c’est fait! Non PDG, une société ne fonctionne pas comme cela.

PDG, j’ai fait les révélations, parce que j’ai suffisamment d’indices qui me prouvent que des collègues à l’émission font partie d’un vaste réseau sur les médias sociaux, qui publie de fausses informations contre moi et anime chaque jour depuis le début de l’affaire des émissions en direct dans l’unique objectif de détruire systématiquement ma personnalité.

PDG, devant une pareille situation, il y avait deux options:

1- soit je m’étais tu en acceptant qu’on me présente injustement comme exemple de corruption dans la Presse, à cause d’une simple déclaration verbale et non prouvée d’un responsable d’État qui dit que je lui ai demandé de l’argent.

2- Soit j’ai réagi à la méchanceté de ceux qui voulaient m’offrir en holocauste en montrant que: « Entre une déclaration de demande sans preuves dont je suis accusé et un argent pris et utilisé par des collègues », le fossé est énorme.

Tout compte fait, cet épisode est déjà derrière nous. Il fait mal. C’est certain. Et je vis mal avec! Vous aussi je pense. Toute la radio également. Cela aurait pu être évité si les notions élémentaires de civilité et de camaraderie étaient respectées entre collègues. Il y a des limites à ne pas franchir dans la vie.

Je profite également pour m’excuser auprès de mes quelques rares ami(e)s, de la communauté d’internautes et des fanatiques de l’émission Matin Caraïbes qui ne s’attendaient pas à assister à ce spectacle de mauvais goût. Mais il fallait faire un choix pour FAIRE TOMBER QUELQUES MASQUES et protéger mon honneur et celui de ma famille face à un complot alimenté à partir de personnes qui ne devraient pas moralement y participer.

Je souhaite du succès à la RTVC. J’espère que votre grande capacité vous dictera sereinement quoi faire en vue de continuer à œuvrer au réhaussement sans fin de ce patrimoine national que vous avez bâti, au prix d’énormes sacrifices, comme dans un rêve, en l’espace d’à peu près une génération.

Recevez, monsieur le PDG, mes plus respectueuses salutations.

Emmanuel Jean-François
Ex- animateur de Matin Caraïbes

                      

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker