L’OPC exige l’arrestation des personnes impliquées dans le dernier massacre du Bel-Air

Dans un communiqué de presse publié en date du 01 août 2020, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) exige l’arrestation des personnes impliquées dans des scènes de violences perpétrées dans des quartiers de Bel-Air et de Bas Delmas, le lundi 31 août en début de soirée, où plusieurs dizaines de familles ont fui leurs maisons pour se ruer vers le Champ-de-Mars.

Dans ces affrontements qui ont éclaté le samedi 29 août et ont dégénéré le lundi 31 août, l’OPC dit dénombrer plusieurs blessés par balles, des dizaines de maisons et de véhicules incendiés dans les ruelles Mayard, Candio, Barthélemy et à carrefour Péan.

Toujours selon cette note, l’institution condamne ces actes atroces qui sont en violation à la constitution et aux traites et conventions relatifs aux droits humains ratifiés par Haïti.

L’OPC conclut sa note en demandant aux autorités concernées d’accorder une attention spéciale aux catégories vulnérables, particulièrement les déplacés des quartiers de Bel-Air et de Bas Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker