Un véhicule « Service de l’Etat » de l’ancien sénateur du Sud’Est Dieupie Chérubin saisi par la police

(TripFoumi Enfo) – Dieupie Chérubin est l’un des dix sénateurs dont le Chef de l’Etat a dit constater la fin de son mandat en s’assayant sur l’article 134 de la Constitution. Depuis son arrêt de travail, il n’a jamais voulu remettre les matériels de l’Etat, particulièrement son véhicule de fonction. Hier jeudi 19 novembre 2020, dans la ville de Jacmel, la Police a procédé à la saisie du véhicule de plaque Service de l’Etat (SE).

Selon les informations qui sont parvenues à la rédaction de TripFoumi Enfo, le véhicule de l’ancien sénateur serait actuellement au commissariat de Jacmel, chef-lieu du département du Sud’Est.

Rappelons-le, Dieupie Chérubin n’est pas le seul à afficher ce comportement. Selon les informations dont nous disposons, la plupart des dix sénateurs dont la fin de leur mandat a été également constaté n’ont pas remis leurs matériels de travail.

Toutefois, ajoutons-le, cette situation fait surface peu de temps après la nouvelle posture adoptée par le sénateur par rapport au pouvoir en place. Le 18 novembre dernier, Dieupie Chérubin a déclaré à Jovenel Moïse qu’il est incapable de diriger le pays et qu’il doit rendre le tablier.

Nous devons le préciser, ce n’est pas une pratique nouvelle dans la société haïtienne. La plupart des fonctionnaires de l’Etat, au terme de leur mission, ne veulent pas, la plupart du temps, restituer les outils et matériels de la fonction publique qui sont en leur possession. À quand la fin de cette pratique?

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker