Comité Olympique Haïtien : Les Fédérations nationales sportives attendent toujours le plan 2021-2024

(TripFoumi Enfo) – Le nouveau coronavirus a tout changé et impose désormais un autre style de vie. Toute la planète a comme principe de base, le respect des mesures barrières pour se protéger. Avec plus d’un million de morts, l’essentiel est de freiner la propagation de cette pandémie pour penser définivement à la reprise de toutes les activités sportives et ce, avec le grand public.

Le mouvement sportif et olympique a été frappé de plein fouet par la pandémie. Pire encore, en pleine année olympique où le Japon devrait être le cœur de la planète à travers ce jeux olympiques d’été. S’ensuivaient depuis le report de tous les grands événements sportifs mondiaux et l’annulation, dans certains cas.

Chez nous Haïti, on peut s’estimer heureux de n’avoir pas été frappé aussi dur que le sont nos amis des États Unis, du Brésil, de la France et de la République Dominicaine, notre voisin. Toutes nos sympathies !


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Notre système de santé qui était déjà des plus fragiles du monde n’allait pas nous permettre de résister. Mais, Dieu sait faire les choses et ce, à sa manière. Le mouvement sportif et olympique déjà en mal de promotion a pris de sérieux coups. L’international à travers ses différentes sources de financement via des programmes clés, avait suspendu tous leurs travaux. La réouverture pour ne pas dire le dé-confinement s’amorce et toujours, avec la peur de cette résurgence sur le vieux continent et aux États Unis, qui à coup sûr affectera Haïti.

Officiellement, le gouvernement a pris un décret pour annuler l’état d’urgence décrété le 19 mars 2020 mais, les mesures d’accompagnement tardent à venir et surtout, pour le mouvement sportif, aucun financement pour les fédérations sportives nationales.

Loin de se laisser abattre, il est plus qu’une nécessité et une priorité de profiter de cet état de fait ; pour poser les bases structurelles du mouvement sportif et olympique. Car, la vie continue et le sport y fait partie intégrante comme moyen pour faciliter l’action de bouger et l’idéal olympique, la manière.

Le Comité Olympique a franchi une étape dite statutaire en renouvelant son Comité Exécutif. Mais, il ne peut se faire sans avoir à l’esprit que la Covid-19 a changé notre façon de vivre. Les nouveaux dirigeants doivent se mettre aux pas, pour offrir des programmes adaptés ; capables de travailler véritablement sur le développement humain durable de l’haïtien. Il nous faut des citoyens plus responsables et des dirigeants capables de placer le sport et les valeurs de l’olympisme comme moyen pour améliorer la qualité de l’éducation et avoir des citoyens aptes à participer à la construction de la cité tant par la force physique et un mental bien équilibré.

Pourquoi pas un appel à l’union de la grande famille olympique pour travailler au recadrage du secteur à travers des programmes et projets répondant aux réalités de l’heure et qui visent des résultats significatifs tant sur les plans sportif que humain.

Le nouveau comité exécutif dirigé par le Dr Hans Larsen saura t-il se surpasser au-delà de toutes les intrigues et placer les valeurs olympiques comme priorités?

Le mouvement sportif et olympique attend toujours les premières initiatives du nouveau comité pour présenter aux Fédérations Sportives affiliées ; le plan d’action pour le quadriennal 2021-2024.

TripFoumi Enfo suit de près l’évolution du mouvement sportif et olympique et vous apportera sous peu les avancées et ce, après avoir émis des critiques constructives.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker