Le fils de l’homme d’affaires Eric Jean Baptiste, a t-il vraiment été victime d’une tentative de kidnapping?

(TripFoumi Enfo) – Selon les informations qui enflamment la toile, le fils de l’ancien candidat à la Présidence d’Haïti, Eric Jean Baptiste, est au cœur d’un scandale de kidnapping. Mais pour l’heure, le dossier est truffé d’embrouilles. Tout le monde en parle et personne n’est en mesure d’en tirer une conclusion fiable.

Étant dans le viseur de l’opinion publique, si pour certains le fils du politicien est la victime de ce scandale, pour d’autres, il en est le principal auteur. Que s’est-il passé réellement ? TripFoumi Enfo fait le point.

Selon les infos dont rapporte Jim Larose, journaliste de TripFoumi Enfo qui était à Thomassin 25 dans l’après-midi de ce samedi 30 janvier, des dizaines de motards s’étaient fait remarquer devant les locaux du commissariat de la zone. En furie, ils exigeaient aux policiers de leur donner Ritchy Jean Baptiste, fils d’Eric Jean Batiste qui, selon eux, serait impliqué dans une tentative de kidnapping à Carrefour où il a été poursuivi jusqu’à Thomassin.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« Ils étaient nombreux. Plus d’une cinquantaine peut-être. Selon mes constats, ils essayaient d’investir de force le poste de police dans le but de passer au supplice du collier le présumé kidnappeur  », a rapporté notre journaliste présent dans la zone lors de l’incident.

D’une seconde à l’autre, ils étaient plusieurs centaines à avoir érigé des barricades avec des pneus enflammés dans les parages du commissariat. « Ban nou misye. Polis tisousou. Si se te pitit yon malere, nou tap gentan lapide l », clament les motards couverts de poussière.

Le fils du secrétaire général du RDNP, était bel et bien dans l’enceinte du commissariat. Il a été appréhendé par les forces de l’ordre dans un véhicule. La personne présumée séquestrée aurait été à bord du véhicule aussi, selon les dires des protestataires.

Des suites de l’incident, le propriétaire de Père Eternel Loto, aussi père de l’accusé, n’a pas pris de temps pour réagir sur son compte Twitter. « Tantativ kidnapin avòte jodi a sou pitit gason m », a t-il écrit. Une intervention qui a plané un doute total sur le vrai auteur de cette tentative de kidnapping.

Par ailleurs, selon des sources concordantes au niveau de Bizoton, le fils de l’ancien candidat à la présidence serait bel et bien l’auteur de ce kidnapping avorté. « Bagay la pase Kafou nan zòn Bizoton 53 kotem abite. Se yon machin ki fè tantativ pou kidnape yon dam epi moun kite la akonpaye chofè moto yo lage dèyè machin nan », a écrit un résident de la zone.

« chofè a kouri ak tout boulin epi l monte anlè pi wo lakay mwen nan yon zòn ki rele Chodo. Chodo gen wout kounya ki debouche sou zòn Taraz. Se byen domaj Eric ta vle fè n kwè se te pitit li a ki viktim, selon dènye twit li a », a poursuivi ce citoyen de Bizoton qui rejette d’un revers de main la thèse selon laquelle le fils du secrétaire général du RDNP aurait été la victime du drame. Puisque, a t-il conclu « Moun ki te pase devan lakay la ak tout boulin nan machin plak li pa menm lizib la, se li ki tap kidnape moun nan ».

Par ailleurs, dans un article de Vant Bèf Info, l’homme d’affaires et PDG de Père Éternel Loto a donné sa version des faits en qualifiant les accusations portées à l’encontre de son fils de « machination politique ». Selon ses explications son fils avait fait face à Bizoton à des hommes portant des uniformes de la Police Nationale d’Haïti, lourdement armés qui avaient essayé de lui enlever. « Ils étaient à bord de leur véhicule de type pick-up. Pour dévier ce plan, le conducteur a emprunté une voie secondaire pouvant les emmener à Laboule », rapporte le secrétaire général du RDNP à la rédaction de VBI.

Toutefois, seule la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) est apte à donner une réponse définitive à ce dossier truffé d’embrouilles. Espérons qu’elle ne tardera pas à ouvrir une enquête. La population en général et les médias en particulier souhaitent que toute la lumière soit faite autour de ce vaste scandale.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker