Carnaval et Développement à Port-de-Paix

(TripFoumi Enfo) – Le son de la cloche de la cathédrale de Port-de-Paix n’attire plus l’attention depuis dimanche. Et, il semble que cela n’allait pas plus loin que ce mardi. Les yeux étaient fixés sur les trois jours gras du carnaval national organisé dans la ville.

Entre couleurs, contentement, politique, polémique, controverse et injures, le carnaval a bel et bien eu lieu. Port-de-Paix a dansé, mettant un instant ses problèmes hors de la vue de tous. Le moment de goûter pour la première fois la saveur d’un carnaval national était arrivé.

Si à Port-au-prince, on enregistre la résurgence du kidnapping et des mouvements contre Jovenel Moïse qui ne veut pas quitter le palais national, à Port-de-Paix, ce dernier est passé pour roi en recevant des propos élogieux.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Promettant monts et merveilles aux port-de-paisiens, Jovenel arrive à organiser le carnaval, qui n’a pas été dans ses promesses de campagne… et est en train de construire la route reliant Port-de-Paix aux Gonaïves, ce que tous les candidats à la présidence avait promis.

Après le beau temps, vient ce moment de penser que la ville n’a jusqu’ici pas un hôpital de référence, et que les rues asphaltées ne sont pas drainées ce qui, pourrait conduire bientôt à des inondations.

Si les commentaires laissaient croire que Port-de-Paix allait être développé après la réception du carnaval national pour la simple raison que des préparatifs infrastructurels ont eu lieu, il n’est que d’attendre… attendre qu’une autre activité y soit organisée? Attendre que Jovenel Moïse fait jeter le dé à la ville, quand les autres contrées lui seront défavorables ?

Des tiers pouvaient bénéficier grandement du carnaval, vu l’affluence. Toutefois, rien ne prouve que la ville a pris un élan considérable. Certains pensent qu’il était préférable de dépenser la somme dans la poursuite des travaux déjà entamés. Mais, le peuple voulait danser et Jovenel Moïse voulait un bain de foule et d’hommages.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker