Jovenel Moïse introduit “ la collaboration des gangs” dans le texte sur l’état d’urgence sécuritaire

(TripFoumi Enfo) – Jovenel Moïse a pris un arrêté le mardi 16 mars 2021 pour instaurer l’état d’urgence sécuritaire dans les zones de Village-de-Dieu, de Grand-Ravine, de Delmas 2, de Savien, dans la Petite Rivière de l’Artibonite et « dans toutes les zones rouges identifiées par le Conseil Supérieur de la Police Nationale ».

En l’article 7 de l’arrêté, alinéa 14-15, il est clairement admis la réquisition « de l’aide de toute personne en mesure de venir en appuie aux effectifs déployés, si le nombre des agents publics disponibles ne suffit pas », tout en garantissant la coordination du « recrutement et de l’action des bénévoles ».

D’après Me Guerby Blaise, professeur d’université, « outre le pouvoir étendu du CSPN pour apprécier des zones rouges, Jovenel Moïse introduit la collaboration des gangs dans le texte sur l’état d’urgence sécuritaire ».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« Je ne vois pas comment ses défenseurs pourraient justifier qu’il n’est pas le principal chef de ces gangs. Il le fait sans-gêne ! », conclut-il.

Pour la Fusion des partis démocrates, ces alinéas de l’article 7 de l’arrêté de Jovenel Moïse « promeut l’intégration des membres du G9 aux forces légales (Police Nationale d’Haïti et les Forces Armées d’Haïti) pour continuer à terroriser la population. »

À noter, les rumeurs font déjà croire que des bandits armés ont déjà accompagné les policiers dans des opérations à Grand-Ravine ou à Village-de-Dieu, et l’existence d’un corps de la PNH sous le nom « All black ou Whole ou Hole Black » dirigé par des bandits qui font partie du G-9. Une information qui a été confirmée récemment par un inspecteur de police, Jean Elder Lundy, porte-parole du SPNH-17 (l’un des syndicats de la PNH).

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker