Izolan fête son anniversaire en comptant le nombre de joueurs de l’Arcahaie FC ayant pris la fuite

(TripFoumi Enfo) – Jean Léonard Tout-Puissant, dit Izolan, fête ce 14 avril 2021 son anniversaire de naissance. Mais c’est sans nul doute l’une des fêtes les plus inoubliabbles que l’artiste aura célébrées. Il s’est contraint au Mexique à compter le nombres de joueurs de l’Arcahaie FC, tournant le dos à l’équipe et à Haïti et qui ont pris la poudre d’escampette.

L’équipe Arcahaie Football Club était au Mexique pour affronter «Cruz Azul», un club de première division mexicaine, dans le cadre de la ligue des champions de la CONCACAF. Dès leur arrivée dans le pays, l’un des joueurs a mis les voiles en laissant des messages pour rassurer ses coéquipiers que tout va bien pour lui, et qu’il a pris la fuite pour échapper aux misères d’Haïti. En plus de cette mauvaise nouvelle, le président de l’Arcahaie FC a vu son club humilié par le club local, en comptant un à un les 8 buts encaissés, sans en marquer un (0-8). Le lendemain, le jour même marquant l’anniversaire de l’artiste, le comptage continue.

«Yon konba ret yon konba», a écrit Izolan sur Facebook avant le match. Et ce combat continue par le comptage. Mais cette fois, Izolan doit compter à chaque moment les membres de sa délégation puisque, selon les rumeurs, deux autres joueurs auraient laissé la barque. La misère, le stress, l’insécurité et tous les autres inconforts d’Haïti seraient la première motivation ayant poussé ces joueurs à faire ce choix. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, ils reçoivent la sympathie de plusieurs haïtiens pour qui les joueurs ont pris une décision rationnelle.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Ce 14 avril 2021 devient donc les des jours les plus inoubliables pour l’Arcahaie FC et pour Izolan en particulier. D’abord parce qu’ils se font pulvériser par 8 buts à 0 dans la veille, un cadeau de mauvais goût pour marquer l’anniversaire du président du club et ensuite, les joueurs qui ont détalé comme des lapins pour éviter de retourner aux Enfers qui les attendent en Haïti. «Yon konba ret yon konba!».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker