Le président cubain Miguel Diaz-Canel remplace Raul Castro à la tête du Parti communiste

(Tripfoumi Enfo) – Parti en retraite à l’âge de 89 ans, Raul Castro cède la tête du Parti Communiste de Cuba (PCC) pour faire place à l’actuel président de Cuba en l’occurrence Monsieur Miguel Diaz-Canel.

Désormais, l’ex-président du Conseil d’Etat de la République de Cuba (24 fevrier 2008 – 19 avril 2018) et premier secrétaire du Parti Communiste de Cuba (19 avril 2011 – 19 avril 2021), tire sa révérence après de bons services rendus au peuple cubain, depuis la révolution cubaine de 1959 aux côtés de son frère Fidel Castro surnommé « El Comandante ».  


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

En congrès depuis vendredi 16 avril, le Parti communiste, le seul autorisé sur l’île, a pris la résolution de confier les rênes du parti entre les mains du Président Miguel Diaz-Canel. C’est pour la première fois, depuis plus de soixante ans, que l’île ne sera pas dirigée par un membre issu de la famille Castro. En dépit de son lot d’incertitudes que ce changement apporte, si l’on tient compte de nombreuses interrogations sur les réseaux sociaux de la diaspora cubaine vivant surtout aux Etats-Unis, il est maintenant évident qu’une transition vient d’être opérée sur la vie politique cubaine. 

Dans un tweet du parti publié ce 19 avril, il est dit que : « Miguel Diaz-Canel Bermudez a été élu premier secrétaire du comité central du Parti Communiste de Cuba lors du 8eme congrès du PCC ».

Miguel Diaz-Canel né le 20 avril 1960, universitaire diplômé en ingénierie électronique, incarne la nouvelle génération politique du pays même en étant dépourvu de légitimité historique. Du poste de dirigeant de la section provinciale de Villa Clara, puis de Holguín, il est devenu vice-président du Conseil des ministres de Cuba en 2012, président du Conseil d’Etat en 2018 et président de la République depuis 2019.

Arrivé au poste du premier secrétaire du Parti Communiste de Cuba (PCC), dans un moment controversé où cuba fait face à la pire crise économique depuis 30 ans, sous l’effet de la pandémie du Covid-19 et des sanctions américaines, Miguel Diaz-Canel, certainement avec la même ligne politique que ses précédents, a la lourde mission d’affirmer au peuple cubain de sa propre légitimité.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker