Les balles ne sont pas au repos à Martissant!

(TripFoumi Enfo) – L’entrée sud de la capitale haïtienne est coupée des autres endroits du pays. Les gangs armés imposent leur volonté. Sauf les plus bravent osent y traverser. 15 jours après, les balles continuent de chanter à Martissant.

Depuis le début du mois de juin, une guerre entre les gangs armés de Ti Bwa et de Grand-Ravin éclate. Presque chaque jour, des tirs nourris y sont entendus, ce qui occasionne un ralentissement des activités au niveau de la zone.

Beaucoup de familles ont dû quitter leurs maisons. Des citoyens, de la zone ou de passage, ont déjà laissé leur peau au cours de ces affrontements. Les bandits, semble-t-il, n’entendent pas lâcher prise dans leur combat.

La nuit du mercredi 16 juin 2021, à l’instar d’autres nuits, a reçu son concert d’armes automatiques. Il y aurait eu plusieurs blessés, même des morts, dans les deux camps, selon les informations.

Si sa mission première est de protéger des biens et des vies des citoyens et servir ces derniers, toutefois, la Police Nationale d’Haïti peine à remplir cette mission à Martissant depuis un certain temps.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker