Jovenel Moïse… Héros ? Lion ? Mort de rire !

(TripFoumi Enfo) – Si la presse haïtienne a monté toute une campagne médiatique contre Jean Bertrand Aristide qui était contraint de laisser le pouvoir en 2004, ce n’est pas le cas pour Jovenel Moïse. Toutes les dispositions sont prises pour nous faire prendre Jovenel Moïse comme un « Héros »… ou un « Lion ».

S’il nous faut souligner des points. Jovenel Moïse est arrivé au pouvoir tout étant épinglé dans un rapport de l’UCREF. Dans les rapports sur la dilapidation du fonds PetroCaribe présentés par le Sénat en 2017 et en 2018, le nom du Truvien a été cité 69 fois environ.

À peine installé, en 2017, la première décision de Jovenel Moïse a été de lancer un programme sous le nom Karaván Chanjman. Les médias de la capitale en font le gros lot. La surfacturation, on en parlait à voix basse, par prudence. Des hommes d’affaires du secteur privé et de la presse haïtienne y sont sortis beaux.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop:https://t.me/TripFoumi!

Plus tard, il déclare avoir nommé 50 juges corrompus, lors d’une visite à Paris. Un scandale de kits scolaires a vu le jour sur son administration avant d’être étouffé par la révocation d’un des ministres. Sa femme, Martine Moïse, était au coeur des attentions. Son nom était cité comme l’auteure à épargner.

En 2018, tout était au rouge. Moïse Jean-Charles a beau dressé une liste de faux pas de Jovenel Moïse. Ce dernier a fait la sourde oreille, et a planifié son échec par l’effondrement de son quinquennat, suivant le primat d’intérêts de ses parrains… là, est cité le mot utilisé par Gabriel Fortuné.

Ayant eu de l’État une forte somme pour son jardin, Jovenel Moïse a vu son nom dans le rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif. La jeunesse s’est réveillé, demandant compte, exige également que le procès PetroCaribe soit réalisé. Jouant mains et pieds, Jovenel Moïse a fini par tout faire pour faire foirer l’esprit de justice qui animait la jeunesse haïtienne.

L’émeute du 6, 7 et 8 juillet 2018 causée par l’augmentation exagérée du carburant, l’adoption du budget « criminel », le scandale Dermalog, les manifestations des élèves, les cas de kidnapping, le phénomène pays lock, les périodes de pénurie de carburant qui finissent souvent par occasionner des réactions violentes de la population, les exactions policières, les massacres dans les quartiers populaires, la fédération des Gangs armés, la mort de Me Dorval, de Antoinette Duclaire et de nombreux autres citoyens paisibles… tout un ensemble d’événements terribles qui traversent le quinquennat du poulain de Michel Martelly.

Sans prendre en compte l’ensemble des problèmes de la population, Jovenel Moïse se mettait à combattre deux seuls individus qui constituaient l’oligarchie corrompue, et continuait à travailler au profit d’un autre groupe de bourgeois à qui sont donnés terres et pognon.

Si l’ancien président de la chambre de commerce du Nord-ouest a été un lion, plusieurs disent que c’est pour dévorer les citoyens, faire couler leur sang… quant à élever Jovenel au rang des héros, il n’est vraiment pas question. Certains pensent que c’est une aberration de comparer le 58e président d’Haïti à Dessalines ou Toussaint Louverture.

Jovenel Moïse a causé tellement de tort à ce pays qu’un vide constitutionnel lui succède après son assassinat, puisque toutes les institutions ont été effondrées durant son mandat.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker