Le Directeur Général du BMPAD, Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur, menacé de mort

(TripFoumi Enfo) – Le train d’insécurité semble définitivement vouloir prendre la voie de l’administration publique haïtienne. En effet, le Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur est l’objet de menaces de mort depuis après l’assassinat du président Jovenel Moïse. C’est le concerné lui même qui en a fait l’annonce.

Monsieur Saint-Fleur a tenu à préciser qu’après l’exécution de Jovenel Moïse dans la matinée du 7 juillet dernier, il reçoit des menaces. Ces dernières, déclare-t-il, proviennent des personnes qui ont rapport à la vente de carburant en Haïti. Face à cette situation, le numéro 1 du BMPAD s’est vu dans l’obligation de contrôler ses déplacements et de changer profondément ses habitudes la nuit dans différents endroits.

Les numéros de téléphone utilisés à cet effet, ont été soumis à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) à travers une plainte déposée par les avocats de Monsieur Saint-Fleur.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Devant l’insécurité généralisée qui prévaut dans le pays, il est plus qu’une nécessité pour que les autorités agissent vite afin d’y remédier.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker