À la une

46 % de la population haïtienne aura besoin d’une aide humanitaire cette année

(TripFoumi Enfo) – Les prévisions des Nations-Unies révèlent qu’une frange de 46 % de la population haïtienne sera dans une situation humanitaire aiguë en l’an 2022. Le grand besoin d’aide humanitaire augmente d’environ 10 % par rapport à 2021, selon Bruno Lemarquis, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations-Unies (RSASG) et coordinateur résident et humanitaire en Haïti.

En 2021, la situation humanitaire en Haïti était déjà alarmante, ce qui était la résultante d’une suite d’événements bouleversants dans le pays, comme le « pays lòk », la crise sanitaire de Covid-19 et le tremblement de terre du 14 août 2021 qui a mis à genoux le Grand Sud.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’insécurité alimentaire n’est pas une chose singulière, elle est plutôt complexe parce qu’elle est le résultat d’un ensemble d’éléments. Cette situation d’insécurité alimentaire dans laquelle s’enfonce le pays depuis des lustres est la manifestation des problèmes politiques, sociaux et économiques, selon les explications de Bruno Lemarquis répondant aux questions de Roberson Alphonse.

Après le séisme qui a dévasté la péninsule du Sud, les Nations-Unies et leurs partenaires ont lancé un appel pour récolter 187,3 millions de dollars afin de fournir une aide d’urgence à plus de 800 000 personnes touchées par le tremblement de terre. D’après le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, seulement 43 % de ce financement a été récolté, ce qui représente environ 81 millions de dollars.

Le problème reste de taille cette année. Pas encore un chemin de sortie. Voilà, Haïti se trouve dans une crise multidimensionnelle sans pareille et les responsables ne se mettent pas à la hauteur de leurs tâches pour dresser un plan de résolution efficace pour un aller mieux. En effet, l’insécurité dans sa manifestation sur des formes différentes pourrait être extérieure à l’homme. Quand il s’agit d’ « insécurité alimentaire », elle est à l’intérieur, dans notre « intestin ». Est-ce la plus fragile ? On ne sait pas. Mais la famine, l’un des grands maux de la planète, tue quotidiennement des gamins dans le monde.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker