AsieTaïwan

Taïwan : La menace chinoise est « très sérieuse » selon le ministre des affaires étrangères

 (TripFoumi Enfo) – Dans une interview accordée à la chaîne française France 24, ce jeudi 13 janvier, depuis Taipei, le ministre des affaires étrangères taïwanais, Joseph Wu, a qualifié de « très sérieuse » la menace d’une action militaire chinoise contre l’île.
 
Cette situation oblige Taïwan à se préparer pour contrer toute éventuelle action militaire de la Chine, « qu’il s’agisse d’une invasion totale ou d’une petite escarmouche avec notre armée », a-t-il précisé. En effet, en plus de mener régulièrement des exercices avec les américains, ces derniers temps, des images d’exercices militaires de l’armée taïwanaise (seule) ont fait le tour des médias.
 
Répondant à la question s’il pensait que les États-Unis s’impliqueraient directement pour défendre Taïwan dans l’éventualité d’une guerre avec la Chine, le ministre a fait savoir qu’il incombait à l’armée taïwanaise de défendre l’île. Toutefois, en application du Taïwan Relations Act, les États-Unis fournissent assez d’équipements et d’armements sophistiqués qui permettraient à Taïwan de se défendre, a-t-il fait savoir, tout en soulignant l’augmentation de ses  coopérations avec la première puissance mondiale dans tous les domaines.
 
En outre, le ministre a fait l’éloge de la démocratie taïwanaise. « Les taïwanais sont fiers de leurs  modes de vie démocratique », soutient-il. Ils ne sont pas prêts à y renoncer pour le système autoritaire chinois.
 
Taïwan est un des principaux points de friction entre la Chine et les Occidentaux, particulièrement les États-Unis. La Chine considère l’île comme une province rebelle qui doit être ramenée dans son giron.
 
Mais un Taïwan qui échappe à la domination de Pékin est non seulement un atout majeur pour le contrôle de l’espace indo-pacifique, mais aussi un partenaire économique de taille. L’île étant un des plus grands producteurs de semi-conducteurs, des éléments indispensables pour les nouvelles technologies.
 
Il faut rappeler que Taïwan, appelé aussi République de Chine, n’est pas officiellement un État indépendant. La politique de Pékin est très catégorique sur ce point. Un pays qui entretient des relations diplomatiques avec Taïwan ne peut les avoir avec la Chine.
 
Dans le monde, seulement 14 États, parmi lesquels Haïti, reconnaissent encore la souveraineté de Taïwan et entretiennent des relations diplomatiques avec l’île. La politique de la Chine, surtout avec les Nouvelles routes de la Soie, isole de plus en plus Taipei sur la scène internationale. La dernière en date qui a rejoint Pékin au détriment de Taipei est le Nicaragua.
 
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker