Justice

Assassinat de Jovenel Moïse : Le PM Ariel Henry se réjouit de l’arrestation de deux nouveaux supects

(TripFoumi Enfo) – L’ancien sénateur du département de l’Ouest, John Joël Joseph et l’homme d’affaires Rodolphe Jaar, deux supects clés dans l’assassinat du président Jovenel Moïse, viennent d’être appréhendés en terre étrangère. En réaction, le Premier ministre haïtien, Ariel Henry, se réjouit, dit-il, de ces deux nouvelles arrestations.

Dans un tweet qu’il a publié ce dimanche 16 janvier 2022, le numéro un de la Primature a fait savoir que « ce crime, comme tant d’autres, qui a ému tout le pays, ne restera pas impuni ». « Avec mon Gouvernement, aucun coupable n’échappera pas à la justice ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Rodolphe Jaar alias Dòdòf, dans un article paru au cours de la semaine écoulée, a déclaré au Journal américain New York Times, qu’effectivement Joseph Félix Badio, un autre suspect dans l’assassinat de monsieur Moïse, avait été en contact avec le Premier ministre Ariel Henry pendant et après le magnicide.

Des relevés d’appels téléphoniques ont été retracés entre deux numéros appartenant à Ariel Henry et Joseph Félix Badio. Selon monsieur Jaar, qui a parlé au New York Times, Badio lui avait confié, peu de temps avant l’assassinat, qu’Ariel Henry serait un allié utile après le renversement du président.

Nommé Premier ministre par le désormais défunt président Jovenel Moïse, Ariel Henry, 72 ans, tout de suite après son arrivée à la tête de la Primature, avait promis qu’il allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour que Justice soit rendue à Jovenel Moïse. Entre-temps, l’enquête concernant l’exécution du successeur de Jocelerme Privert se trouve dans les tiroirs de la Justice haïtienne.

Le président Jovenel Moïse, 53 ans, a été assassiné le 7 juillet 2021 en sa résidence privée à Pèlerin 5 par un commando. Quelque temps après ce crime, Gabriel Fortuné, ancien conseiller et ami personnel de Jovenel Moïse, avait révélé que ce dernier avait été livré par son parrain. Presque sans surprise, selon un article du New York Times paru au cours du mois de décembre 2021, le nom du parrain dont parlait monsieur Fortuné était Michel Martelly.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker