À la une

Rien ne bouge à la Croix-des-Bouquets, des balles sifflent sans arrêt !

(TripFoumi Enfo) – Alors qu’une large partie de l’entrée Sud de Port-au-Prince se trouve assiégée par des gangs lourdement armés s’affrontant jour et nuit, la commune de la Croix-des-Bouquets constitue un véritable terrain où policiers et civils armés, depuis tantôt une semaine, se livrent au combat. Des victimes déjà ! Toutefois, les forces de l’ordre, semble-t-il, refusent de lâcher prise par rapport à cette offensive qu’elles mènent contre ces malfrats, tueurs, voleurs et kidnappeurs patentés et ce, eu égard à leurs actes criminels.

Lors d’une opération menée à cité « Doudoune », une localité de la Croix-des-Bouquets, plusieurs unités de la Police nationale ont mis la main au collet de quatre présumés assassins travaillant pour le compte du Gang « 400 Mawozo ». Par ailleurs, des médias ont rapporté que plusieurs autres voyous auraient été blessés mortellement lors des échanges de tirs avec les agents des forces de l’ordre. Aucune information n’est disponible pour savoir s’il y aurait des victimes, dans cette bataille, dans le camp de la PNH qui promet d’instensifier son attaque.

Par ailleurs, le commisaire de police Jean Ismay Auguste, ainsi que sa femme Clotilde Vilus, présentée comme une employée de la mairie de la Croix-des-Bouquets, ont été lâchement assassinés, le mercredi 18 janvier par des malfrats armés non identifiés au niveau de ladite commune. Cet acte criminel allonge une liste déjà très longue, si bien que certaines personnes se posent la question sur l’identité de la prochaine victime des actes d’insécurité en Haïti.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Entretemps, des agents de la PNH sont en action dans certains quartiers de la Croix-des-Bouquets en vue de mettre à quai des bandits armés qui sèment le deuil au sein des familles haïtiennes. Des membres de la population attendent de pareils actes de la PNH au niveau des quartiers comme Martissant, Laboule 12, Torcel, pour contrecarrer des civils armés qui se prennent pour des êtres absolus, et donc sans limites.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker