République Dominicaine

La mort des nouveau-nés, un problème récurrent en Haïti et en RD

(TripFoumi Enfo) – En ce qui concerne la mortalité néonatale, Haïti et la République Dominicaine sont les championnes de la région caribéenne. Selon l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), Au moins 255 bébés, de moins d’un mois, meurent chaque jour en Amérique latine et dans les Caraïbes. Et sur 1000 nouveaux nés, 7 n’atteignent pas un mois de vie dans la région.

Avec un taux de 32 enfants sur 1000, Haïti est en tête de liste dans la région. Après vient la République Dominicaine avec un taux de 18 sur 1000. Tandis qu’à Aruba, il n’est que 1,7 et 2,3 à Cuba.

Toujours sur cette échelle de mille, sept enfants n’atteignent pas l’âge d’un mois dans la région. Soulignant que par des causes bien évitables, en moyenne 255 bébés de moins d’un mois meurent quotidiennement en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Pour réduire ce fléau dans la région, à travers son Centre Latino-Américain de Périnatalogie (CLAP), l’OPS a lancé une campagne sur les soins aux nouveau-nés pendant les 28 premiers jours de la vie, moment où le risque de décès est le plus élevé.

À travers cette campagne de sensibilisation organisée autour du thème « 28 jours, le temps de soigner et d’aimer », l’OPS veut
augmenter les compétences et la confiance en soi des parents et proches de bébés, ainsi que les professionnels de santé sur l’importance des bonnes pratiques pour réduire la mortalité néonatale.

Parmi les pratiques pouvant garantir un état sain des bébés, on trouve le contact peau à peau, l’allaitement exclusif, le maintien du cordon ombilical propre et sec et l’administration de vitamine K à la naissance. De ce fait, ces soins sont tout à fait essentiels pour la survie et la prospérité des bébés.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker