Russie

L’Occident prépare une guerre « nucléaire » contre la Russie, accuse Moscou

 
(TripFoumi Enfo) – L’Apocalypse nucléaire serait-elle plus proche que nous ne le pensions? Des idées qui donnent froid dans le dos. Mais ce n’est pas de la fiction. C’est le chef de la Diplomatie russe qui en fait allusion au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 3 mars. Lors de cette intervention, donnée par visio-conférence à des journalistes de plusieurs pays dans le contexte de la guerre en Ukraine qui fait raviver les tensions de la guerre froide entre la Russie et l’Occident, Sergueï Lavrov a laissé entendre que les pays occidentaux élaboraient des plans d’une guerre contre la Russie, une guerre qui ne peut être que « nucléaire ».
 
« Tout le monde sait qu’une troisième guerre mondiale ne peut être que nucléaire, mais j’attire votre attention sur le fait que c’est dans l’esprit des politiques occidentaux, pas dans celui des Russes », a déclaré Sergueï Lavrov, le chef de la Diplomatie russe. Dans le même sens, il a insisté que des plans d’une « guerre réelle » seraient en train d’être établis par les Occidentaux contre la Russie.
 
Lors de cette prise de parole, ce diplomate russe chevronné a également fait allusion aux propos de ses homologues français et britannique. Jean Yves Le Drian et Elizabeth Truss avaient évoqué la dissuasion nucléaire et les risques de guerre contre la Russie. « Si certains élaborent un plan de guerre réelle contre nous, et je pense qu’ils les élaborent, ils doivent bien réfléchir », a-t-il préconisé. Il assure  que « nous (la Russie) ne laisserons personne nous déstabiliser ».
 
En effet, le discours  de Lavrov ce matin s’inscrit dans la même ligne de la décision du président russe, Vladimir Poutine, de mettre en alerte la force de dissuasion de la Russie. Une composante de l’armée russe qui comprend l’arme nucléaire.
 
Cependant, si cette mesure est justifiée aux yeux de Moscou par l’attitude des Occidentaux, cette posture est fustigée par l’OTAN et particulièrement Washington qui y voit une surenchère « irresponsable » et « inacceptable » de la part du Kremlin. Il dénonce des menaces fabriquées par la Russie. « Il s’agit d’un schéma répété que nous avons observé de la part du président Poutine durant ce conflit, qui est de fabriquer des menaces qui n’existent pas afin de justifier la poursuite d’une agression. « À aucun moment, la Russie n’a été menacée par l’Otan ou l’Ukraine (…) Nous allons résister à cela. Nous avons la capacité de nous défendre », avait déclaré, sur ABC, le 27 février, Jen Psaki, la porte-parole de la Maison Blanche.
 
Toutefois, il faut souligner que les États-Unis et l’Europe, en plus d’imposer des sanctions colossales à l’encontre de la Russie, envoient aussi des armes à l’Ukraine afin, disent-ils, de lui permettre de résister à l’invasion de la Russie. Or, dès le début de son offensive, le président Poutine avait lancé une mise en garde et menacé de représailles contre tous les acteurs extérieurs qui souhaitent « interférer » dans ce conflit. Il est important de se demander à quel niveau les actions des Occidentaux pourraient être considérés comme un acte de guerre par la Russie?

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker