Sécurité

Au moins cinq morts, dont un policier à Mariani

(TripFoumi Enfo) – Dans l’après-midi du vendredi 4 mars 2022, une vague de tention a régné sur la Nationale #2, à hauteur de Mariani. Le bilan fait état d’au moins cinq morts, dont un agent de la Police. En cause : des présumés bandits venant des quartiers de Grand-Ravine et de Village-de-Dieu, nichés à l’entrée Sud de la capitale haïtienne, veulent prendre le contrôle de ce quartier en y plaçant leur « chef ».

Des policiers présents sur les lieux ont empêché l’installation de ce chef de gang à Mariani. Après s’être heurté à la présence policière, les malfrats, sur le chemin du retour, ont fait des victimes à la fois dans les rangs de la PNH et de la population civile.

Mackenson Bontemps, un agent de la Police Nationale d’Haïti, affecté au Commissariat de Léogâne, a été décapité par les malfrats. Des informations parvenues à notre rédaction font croire que ce dernier a été assassiné alors qu’il se trouvait à bord d’un véhicule de Transport en commun. Claudy et Josué ainsi connus sont en autres les noms des autres personnes assassinées au cours de ce drame.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Aux environs de 14 heures dans l’après-midi, jusqu’à la tombée de la nuit, des tirs d’armes automatiques ont été entendus à Mariani. Des marchands, sur place, ont été contraints de laisser la zone en trombe sous les pluies de balles.

Depuis plusieurs mois, Mariani, quartier situé entre les communes de Carrefour et de Gressier est réputé pour être une zone fragile en matière d’insécurité. Plusieurs enlèvements y sont déjà répertoriés.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker