Crime

Étudiante en cinquième année de médecine, Osny Zidor tuée par balles à Bois-Verna

(TripFoumi Enfo) – Haïti continue d’enregistrer des pertes en vies humaines à cause du phénomène du banditisme. Osny Zidor, étudiante en cinquième année à la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP) de l’Université d’État d’Haïti (UEH), a été lâchement abattue à Bois-Verna dans l’après-midi du samedi 23 avril par des individus armés circulant à bord d’une motocyclette.

La jeune fille était dans un mini-bus de transport en commun, en route pour retrouver sa maison, à Pétion-Ville, quand des malfrats armés ont ouvert le feu sur le véhicule au niveau de Bois Verna, Port-au-Prince ; ce qui a entraîné sa mort sur le coup. Facilement, les criminels ont eu le temps de s’échapper après cet acte barbare.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Selon les informations parvenues à notre salle de rédaction, Osny a été touchée dans la tête par un seul projectile et est décédée sur-le-champ. Cette triste nouvelle a bouleversé la commune de Petit-Goâve dans son ensemble, d’où celle qui était aussi étudiante à l’École Normale Supérieure (ENS) de l’UEH est originaire.

Fille d’une famille économiquement pauvre, Osny Zidor, âme brillante, avait effectué ses études classiques au Lycée Faustin Soulouque. Elle a été connue pour une fille dynamique et imprégnée d’un leadership sans faille. Pour preuve, elle a fondé avec d’autres camarades, issus de la même commune qu’elle, l’entreprise éducative Petit-Goâve Pré-fac, destinée à aider les bacheliers à mieux préparer leurs concours d’entrée à l’Université.

Voilà cette belle âme descendue par des bandits armés dans la zone de Bois-Verna. À rappeler que, le 30 mars dernier, le normalien Emmanuel Point du Jour a été assassiné et son cadavre a été retrouvé à Carrefour Fleuriot. À quand la fin du phénomène de l’insécurité en Haïti ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker