Crime

Pouchon, un haïtien vivant dans la diaspora, assassiné aux Cayes, des avocats pointés du doigt

(TripFoumi Enfo) – Alors que la société haïtienne est divisée sur le dernier acte à l’allure criminelle que posait le Commissaire du Gouvernement de Miragoâne, Jean Ernest Muscadin, un Haïtien, vivant dans la diaspora, vient d’être assassiné dans la troisième ville du pays. Pour l’heure, les circonstances qui entourent sa mort restent troublantes. Toutefois, plusieurs avocats sont indéxés dans ce crime.

Grégory Oscar, identifié par son pseudo « Pouchon », est le nom de ce jeune garçon assassiné dans la ville des Cayes, le mardi 7 juin dans l’après-Midi. Cette information a été rapportée par le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de la Ville des Cayes, Ronald Richemond, lors de son intervention sur la radio Uni FM.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Contrairement aux rumeurs faisant croire que Pouchon aurait été lapidé par des membres de la population civile, c’est un groupe d’avocats qui a planifié le crime, révèle monsieur Richemond.

Pouchon a été attaqué par ses agresseurs alors qu’il s’apprêtait à se rendre sur sa propriété privée située à Charrier, une localité de Fond Fred, deuxième section communale des Cayes. « La population n’est pas impliquée dans un tel crime », indique le chef de la poursuite.

Monsieur Richemond a révélé que Pouchon a été assassiné par un groupe d’avocats des barreaux des Cayes et d’Aquin. Ces derniers, selon le Commissaire du Gouvernement, sont spécialisés dans la spoliation et l’insécurité fonctionnaire.

Pour poursuivre les présumés assassins, le numéro 1 du Parquet des Cayes informe avoir adressé aux barreaux des Cayes et d’Aquin des correspondances leur demandant de mettre ce groupe d’avocats à la disposition de la justice haïtienne.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker