À la une

Le dossier étant au Cabinet d’instruction, l’Avocat de l’Église Épiscopale demande un sursis au mandat émis par le Parquet

(TripFoumi Enfo) – Le Parquet de Port-au-Prince a émis un mandat d’amener contre le Père Jean Vil Mardoché, le Président permanent de l’Église Épiscopale, en Haïti. Dans une requête adressée à Me Jacques Lafontant, Commissaire du gouvernement de la juridiction, l’Avocat de l’Église demande un sursis à tout mandat décerné contre l’homme de Dieu en violation de la loi. Ce, du fait que le dossier se trouve déjà au Cabinet d’instruction.

Me Samuel Madistin, l’Avocat de l’Église, soulignant avoir appris sur les réseaux sociaux qu’un mandat d’amener a été émis pour trafic d’armes et de munitions contre le Père Jean Vil Mardoché, s’est questionné pour savoir si le Chef du parquet a signé le mandat pendant que le dossier est au Cabinet d’instruction. Selon lui, quelle que soit la raison, cela risque de faire des dégâts à un moment où le peuple est en colère et que les biens de l’Église Épiscopale d’Haïti ont été attaqués et vandalisés aux Gonaïves.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Par ailleurs, Me Madistin a invité Me Lafontant à corriger au plus vite cette situation puisque la Police ou Ie Parquet ne peut agir sur un dossier pendant au Cabinet d’instruction sans violer les règles régissant l’instruction criminelle en Haïti. Aussi, il a indiqué que le juge Chavannes Etienne étant désigné pour instruire l’affaire, le Parquet au même titre que le Bureau des Affaires Financières et Économiques (BAFE) est déssaisi du dossier.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker