Port-de-paix : Le commissaire du gouvernement s’attaque au chef de l’opposition

Après que les manifestants aient, hier, mis le feu dans la porte de l’entreprise JoMar AutoParts, appartenu au président de la République, le commissaire du gouvernement de la juridiction, M. Bellamin s’attaque au chef de l’opposition dans ladite ville. Il l’accuse de complicité et d’être partie à l’association de malfaiteurs.

Ce matin, se faisant accompagner du juge Eddy, le commissaire du gouvernement a apposé les scellés sur les portes du domicile de Paul Élie Faustin qui aurait pris la fuite pour ne pas être arrêté.

Le sénateur du Nord-ouest, Evallière Beauplan, de son côté, déplore le comportement du commissaire du gouvernement qui n’agit pas en tant que tel, et ne fait, selon le sénateur, que mater les mobilisations des rues de cette ville de province.

À rappeler, en juin dernier, plusieurs habitants de Port de paix ont ouvertement critiqué le commissaire du gouvernement qui, selon plusieurs d’entre eux, ne fait que plaire au président de la République.

Cette ville, connue pour être grand contribuable à l’élection du président Jovenel Moïse, se prononce contre l’aboutissement du quinquennat du président comme beaucoup d’autres.
La raison : les promesses non tenues du président, surtout se rapportant à la route reliant Carrefour-Joffre-Port-de-Paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker