Le collectif du 4 décembre appuie toute forme de mobilisations contre l’insécurité

Dans une note portant la signature de son coordonnateur général, Jean Robert Argant, le collectif du 4 décembre dit appuyer toute forme de mouvements: marche, manifestation et démarche visant à dénoncer le phénomène de l’insécurité pourvu qu’elle soit pacifique et non violente.

Le collectif du 4 décembre souligne qu’il appartient aux autorités de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de freiner cette machine infernale qui sème le deuil dans la population. Jean Robert Argant précise que les autorités doivent comprendre qu’elles ont l’obligation de garantir la paix sur toute l’étendue du territoire.

Par ailleurs, le collectif du 4 décembre croit que la tenue des élections est impossible à cause du phénomène de l’insécurité qui prévaut dans le pays, l’incapacité des autorités à maintenir un climat stable et la prolifération des gangs armés. Seule une transition fondatrice fiable peut aider la nation à reprendre le chemin de la droiture, insisté cette note.

Pour conclure, le collectif 4 Décembre exige que les fonctionnaires cessent de se comporter en prédateurs mais de préférence, en de véritables serviteurs car dit-il, cela peut aider le pays à promouvoir l’éducation, mettre fin à la misère, au banditisme qui s’impose dans nos villes, mais surtout, recouvrer notre dignité de peuple et sauver le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker