Jean-Charles Moïse passe à l’action pour contrecarrer le COVID-19 en Haïti

Ayant été confirmé dans le pays, le support de tout le monde compte pour barrer la route au COVID-19. Le «Pati Politik Pitit Dessalines» (PPD) semble comprendre cet aspect de la question et met la main dans la pate. En ce sens, le Secrétariat Général du PPD a adressé, en date du 17 mars 2020, une correspondance portant la signature de Jean-Charles Moïse au Président Cubain Miguel Díaz-Canel Bermûdez. L’objectif, c’est de réclamer leur expertise pour aider Haïti à lutter contre la pandémie.

Dans cette lettre, le PPD a d’abord rappelé au gouvernement Cubain que la relation Haïti-Cuba ne date pas d’hier. Aussi, le parti politique a profité pour féliciter l’humanisme que fait montre ce pays en acceptant de recevoir chez lui un bateau de croisière contenant des personnes infectées en leur offrant les soins que nécessite leur cas. Par ailleurs, le secrétariat du regroupement politique a aussi réclamé les expertises du Cuba, à trois niveaux, pour aider Haïti, ce pays pauvre, à faire face au fléau du COVID-19.

Les expertises identifiées et jugées nécessaires pour le pays relèvent d’abord de la capacité du Cuba dans la gestion des épidémies, ensuite, leur notoriété dans la question de santé et enfin, leur expertise dans la composition de médicaments. Les trois combinées, selon le secrétariat de la structure politique, pourraient bien aider «La Perle des Antilles» à franchir cette impasse fragile. Ces interventions seront coordonnées avec les autorités haïtiennes, notamment celles du Ministère de la Santé Publique et de la Population pour empêcher la propagation de la pandémie mais aussi, pour renforcer le système sanitaire du pays.

Dans la même lignée, Jean-Charles Moïse a réclamé un appui particulier de la part des autorités de Morón, une ville cubaine, pour Milot, sa commune d’origine, dans le cadre d’un partenariat signé entre Morón et Milot en 1999, alors qu’il était encore maire de la commune de Milot. Cet appui pourra aider à dynamiser les hôpitaux et autres centres sanitaires de la commune.

En fin de cette correspondance, Jean-Charles Moïse a rappelé au Gouvernement cubain son ferme appui à la révolution cubaine et lui remercie à l’avance de son soutien.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker