64 séismes enregistrés ce mois d’avril 2020 en Haïti

En plus de cette crise sanitaire qui fait peur aux haïtiens, le séisme est une menace constante pour près de 13 millions d’habitants vivant dans la partie occidentale de l’île. Dans un bulletin mensuel, le Bureau des Mines et de l’Énergie (BME) a fait état de 64 séismes enregistrés durant le mois d’avril contre 44 du mois de mars. Une importante augmentation par rapport au mois précédent.

Cette entité qui a pour charge de veiller sur les activités sismiques du territoire national a publié, ce vendredi 1 mai, le bilan sismique du mois basant sur les données et les événements enregistrés par les réseaux sismologiques nationaux et régionaux du pays.

64 séismes de magnitudes comprises entre 1,2 et 3,6 ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire national au cours du mois d’avril 2020, ces séismes sont qualifiés de très mineurs à mineurs. Par rapport au mois de mars 2020 durant lequel 44 séismes ont été notés, le mois d’avril (64 séismes) a vu le nombre de séismes augmenté à 45,5 %.

Les 3 départements géographiques les plus sollicités par les séismes mineurs d’avril sont : le Nord-Ouest avec 33 séismes sur 64, soit 51,6 % ; le Sud-Est avec 16 séismes sur 64, soit 25 % ; l’Ouest avec 7 séismes sur 64, soit 11 % ; soit un total de 56 séismes sur 64 pour les trois départements, ce qui représente 87,6 % des séismes enregistrés pour le mois.

Deux départements, Nord-Ouest et Sud-Est, ont enregistré plus de 76,6% des séismes de ce mois, soit 49 sur 64. Des risques de tsunami ont été aussi perçus, avec plus de 62,5% du séisme produit en milieu marin. Le mois a connu des séismes avec peu de profondeurs variées entre 1 à 40 km.

L’activité sismique durant les quatre premiers mois sur le territoire national est chiffrée de 174 petits séismes enregistrés dont la majorité d’entre eux sont produits dans les départements du Nord-Ouest et Sud-Est, 68, soit 39% et 44, soit 25% des séismes, pour un total de 112 séismes produits dans deux départements sur 174.

Avec la répétition de ces petits séismes dans les Caraïbes, une menace d’un méga séisme est imminent dans la région, selon les experts du Centre de Recherche Sismique situé sur le campus de l’Université West Indies à Trinidad et Tobago.

«La fréquence de ces petits tremblements de terre indique qu’un séisme majeur est imminent dans la Caraïbe», a averti Joan Lutchman janvier 2019, la scientifique qui dirige le Centre Sismique de l’Université West Indies à Trinidad et Tobago.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker