L’île d’Haïti face à une tempête tropicale, l’ambassade de France tire la sonnette d’alarme

Une tempête tropicale est actuellement dans la direction d’Haïti et la République-Dominicaine. Elle pourrait éventuellement être transformée en cyclone. Face à une telle situation, l’Ambassade de France tire la sonnette d’alarme et appelle les Haïtiens à la prudence.

« Une tempête tropicale qui pourrait, se transformer en cyclone se déplace actuellement en direction d’Haïti et de la République dominicaine. Haïti pourrait être touchée dans la nuit du 29 au 30 juillet. Selon certaines informations, le centre de la dépression pourrait se trouver en Haïti vers 8h00 du matin, ce 30 juillet. La trajectoire de cette tempête évolue ; il n’est donc pas possible pour le moment de préciser avec certitude les zones d’Haïti qui pourraient être touchées. » peut-on lire dans la note publiée sur le site de l’Ambassade ce 29 juillet.

« L’Ambassade de France vous recommande de prendre toutes les précautions nécessaires, telles qu’elles vous ont été rappelées récemment. »

Toujours selon les dires de l’Ambassade, les Haïtiens sont appelés, en guise de mesures préventives, à avoir en permanence à leurs domiciles les ustensiles qui suivent :

  • Un éclairage de secours (lampe torche avec piles de rechange)
  • Une réserve d’eau potable et de nourriture pour une période de 4 jours (longue conservation nécessitant pas ou peu d’eau, conserves, fruits secs, etc…) stockées à l’abri de l’humidité
  • Des pastilles d’hydrochlonazone permettant de désinfecter l’eau à consommer
  • Une trousse de premiers secours, en cas de besoin.

Toujours pour appeler les Haïtiens à la prudence, elle invite tout un chacun à prendre les précautions suivantes :

  • Vérifier la solidité de leurs habitations (gouttières, portes, fenêtres, antenne de télévision…) ;
  • Élaguer les branches d’arbres trop proches de leurs habitations ;
  • Écouter les informations diffusées dans les médias
  • Mettre à l’abri tous les objets susceptibles d’être emportés par le vent ;
  • Conserver en état de fonctionnement un moyen de communication ;
  • Conserver le plein d’essence de leurs véhicules ;
  • Conservez vos papiers de valeur dans une poche étanche.

Toutefois, compte tenu du nombre de maisons qui sont construites aux bords des ravines dans la zone métropolitaine et les dégâts que le pays enregistre à chaque fois que la pluie tombe, sans compter le passage de la pandémie du coronavirus qui laisse encore son empreinte sur notre territoire, peut-on être certain que le pays soit prêt à faire face à un cyclone?

La prudence est de mise. C’est la meilleure des précautions.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker