La Russie cherche à dénigrer Biden tandis que la Chine ne souhaite pas la réélection de Donald Trump

Le haut responsable du contre-espionnage américain, William Evanina, a annoncé vendredi une série de menaces provenant de la Russie concernant l’élection présidentielle américaine de 2020 pour dénigrer principalement l’ancien vice-président Joe Biden.

William Evanina, le directeur du Centre national de contre-espionnage et de sécurité, a indiqué que la Chine, la Russie et l’Iran sont les trois principales menaces étrangères pesant sur la course à la présidence des États-Unis, avertissant qu’ils cherchent à influencer les préférences et les perspectives des électeurs, à semer la discorde et à saper la confiance du peuple américain dans notre processus démocratique.

Ce responsable a affirmé que les services de renseignements américains ont découvert que la Chine ne veut pas que Trump soit réélu parce qu’elle le considère comme imprévisible, soulignant les critiques de Pékin concernant ses déclarations et ses actions à l’égard de Hong Kong, de l’application vidéo TikTok, des réseaux cellulaires 5G et de la bataille juridique sur la mer de Chine méridionale.

Le haut responsable des services de renseignement a indiqué que la Russie essayait de faire du mal à Biden et à d’autres qu’elle considère comme un establishment anti-russe.

Le fonctionnaire a déclaré que cela est en accord avec ce que la Russie ressentait envers Biden pendant son mandat au sein de l’administration Obama, en particulier son rôle dans la promotion des politiques sur l’Ukraine et son soutien à l’opposition anti-Poutine en Russie.

La communauté du renseignement a conclu que la Russie cherchait à s’ingérer dans la dernière élection présidentielle par des cyber-attaques et des campagnes de désinformation en ligne.

Evanina a averti vendredi que l’Iran cherche également à saper Trump et les institutions américaines, tout en cherchant à diviser les États-Unis avant novembre. Il a déclaré que l’Iran va probablement concentrer ses efforts sur des campagnes d’influence en ligne, comme la diffusion de désinformation sur les médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker