Donald Trump confesse qu’il a voulu faire assassiner le Président syrien Bashar Al-Assad

(TripFoumi Enfo) – En 2018, Donald Trump voulait tué le Président syrien Bachar Al-Assad, mais a été stoppé par le général Jim Mattis. Il a fait cette confession, mardi, à l’émission Fox & Friends.

Mardi, lors d’une interview avec des journalistes sur Fox News, le Président Donald Trump a fait l’une des sorties les plus dramatiques dans l’histoire de la politique américaine. Il a reconnu qu’il voulait assassiner le président syrien Bachar Al-Assad. Mais il a été empêché.

“J’aurais préféré l’éliminer. J’avais tout prévu. Mattis ne voulait pas le faire”, a déclaré M. Trump à l’émission Fox & Friends.

En effet, ce point a été soulevé en 2018 par Robert Upshur Woodward, journaliste américain, ayant indiqué un plan de la Maison Blanche pour éliminer le président syrien. Ce que M. Trump a nié avec véhémence : “Non, cela n’a jamais été envisagé, et ne le sera jamais non plus, et cela n’aurait pas dû être écrit dans le livre”, avait-il tempeté

Ayant avoué un tel projet, le président américain indique qu’un « général hautement surestimé» s’y est opposé. Il s’agit alors du général de marine Jim Mattis.

Questionné sur ses regrets de ne pas avoir éliminer le président syrien, M. Trump a répondu en ces termes :
« Non, je ne le regrette pas. J’aurais pu vivre avec ça dans les deux sens. Je considérais Assad comme quelqu’un qui n’était certainement pas une bonne personne. Mais j’avais une chance de l’éliminer si je le voulais, mais Mattis était contre ».

Cette révélation marque un tournant dans les relations internationales où la loi n’est plus un instrument de stabilité. Alors, comment prétendre éliminer physiquement le premier mandataire d’une nation sous la couverture d’intervention humanitaire ? C’est ce qui s’est passé en 2011 en Lybie où le Jamahiriya, le colonel Kadhafi, a été tué après l’intervention des pays membres de l’OTAN.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker