Moïse Jean Charles rejette les accusations de Mme Edmonde Beauzile et accuse le système en place d’utiliser des “cadavres politiques” pour le déstabiliser

(TripFoumi Enfo) – L’ancien Sénateur Moïse Jean Charles, après avoir été attaqué par la coordonnatrice du parti Fusion, Edmonde Suplice Beauzile, s’en prend à celle-ci en signe de réponse lors d’une conférence de presse ce mardi 20 octobre. Il croit que Mme Beauzile à qui il attacherait l’étiquette de « pute adulte » est utilisée par l’equipe en place pour tenter de le déstabiliser.

Accusé par Edmonde Supplice Beauzile d’avoir reçu de l’argent entre les mains de Jovenel Moïse pour effectuer sa campagne d’aspersion et de désinfection au cours de la période de l’état d’urgence, l’ancien candidat malheureux à la présidence, Moïse Jean Charles ne ménage pas ses mots pour répondre aux accusations portées contre lui. Le pouvoir en place, affaibli, utilise des « dayiva kòn siye » ( putes adultes) pou m’attaquer déclare-t-il.

Pour l’ancien Sénateur, la dernière sortie de M. Bauzile est révélatrice dans la mesure où elle permet au peuple haïtien de comprendre que le système en place n’a plus de carte à utiliser. J’ai honte du secteur économique, de l’ambassade américaine, du palais national et du secteur politique, lance le leader du parti Pitit Dessalines, ajoutant qu’il s’agit d’un signe de victoire pour la population haïtienne.

Tous ceux et toutes celles qui l’attaquent ces jours-ci sont, du point de vue politique, des gens morts et enterrés que l’équipe au pouvoir essaie de résuciter, de l’avis de l’ancien maire de la commune de Millot, département du Nord. Si vous voulez me combattre, cessez de fouiner dans les ambassades, conseille-t-il.

Moïse Jean Charles annonce déjà une grande mobilisation pour les 17 et 18 novembre prochains. En cette occasion, MJC espère que les manifestants vont attaquer les véritables ennemis du développement du pays.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker