133 morts dans des manifestations au cours des 15 derniers mois en Haïti, selon l’ONU

(TripFoumi Enfo) – Au moins 133 personnes ont été tuées et 551 blessées lors des manifestations organisées par l’opposition politique, d’octobre 2018 à décembre 2019 en Haïti, selon un document publié par l’ONU ce lundi 18 janvier 2021.

Parmi les 133 personnes, 60 sont tuées par les forces de l’ordre dont 7 femmes et 2 enfants. Tandis que les 73 autres sont tuées par des gangs ou des individus armés non identifiés. Selon le rapport, l’organisation a répertorié environ 700 cas de violations des droits de l’homme et autres abus contre des manifestants.

« La violence a atteint son point culminant lors des mouvements de protestation qui ont eu lieu entre septembre et décembre 2019, au cours desquelles le plus grand nombre de violations et d’abus ont été documentés », lit-on dans le rapport.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le rapport note également qu’entre septembre et décembre 2019, il y a eu 30 décès dus à l’action de la police, en raison de l’utilisation inappropriée d’armes mortelles et 34 autres lors de fusillades de gangs.

Ces manifestations ont entraîné la démission d’au moins trois premiers ministres, Jean Henry Céant, Jack Guy Lafontant et Jean Michel Lapin.

Le rapport rappelle les obligations du gouvernement haïtien en matière de respect des droits de l’homme. Elle critique le fait que peu d’enquêtes ont été ouvertes sur les abus commis par la PNH pendant les manifestations.

En outre, le document souligne que les manifestations constantes et l’utilisation régulière de barrages routiers, avec l’imposition de droits de passage dans certains cas, ont grandement affecté la vie quotidienne de la population en limitant la liberté de mouvement, l’accès aux soins de santé et à l’éducation.

Le rapport de l’ONU se termine en décembre 2019, mais après cette date, les protestations contre le président Jovenel Moïse se sont poursuivies et ne se sont atténuées que dans les premiers mois de la pandémie.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker