NSK se met au service des migrants au Canada

(TripFoumi Enfo) – #NapFèSanKapab (NSK), structure de jeunes haïtiens et québécois, fondée en Haïti par Pierre Johnley en 2004, se met au service de la communauté québécoise, surtout des migrants du Canada de manière générale.

Cette organisation juvénile est, jusqu’à date, constituée de deux comités. L’un se situe à Port-au-Prince, s’assurant des activités liées au social entreprises par l’organisation depuis sa fondation. L’autre, au Canada, composé de jeunes venant de plusieurs pays du monde conjuguant leur force pour aider la communauté canadienne, les migrants spécialement.

En Haïti, NSK procède à la distribution de jeux pour mettre du sourire sur le visage des enfants depuis 2004 dans des activités culturelles organisées dans plusieurs villes du pays, dont Port-de-Paix et Jean-Rabel.

Au Canada, NSK partait au secours des immigrés et d’autres personnes en situation difficile au moment de la Covid-19 afin de leurs apporter des élémentaires pour faire face à la pandémie, au normes restrictives visant à limiter la propagation du virus.

Si en Haïti nous connaissons NSK sous la définition « N ap Fè Sa n Kapab », les canadiens bénéficiaires de ses services s’approprient du sigle le traduisent littéralement comme suit « Nous faisons ce que nous pouvons ».

Pour les jours à venir, NSK annonce de la couleur non seulement au Canada, mais aussi en Haïti. Des projets sociaux faramineux seront exécutés pour les premières cibles de l’organisation qui sont les jeunes en Haïti et les migrants au Canada.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker