La nouvelle administration américaine refuse de dialoguer directement avec Nicolas Maduro

(TripFoumi Enfo)- Les États-Unis n’entendent pas négocier avec Nicolas Maduro dans un avenir proche. C’est ce qu’a déclaré Ned Price, mercredi 3 Novembre 2021.

La politique américaine envers le régime socialiste du Venezuela ne changera pas malgré l’arrivée des démocrates à la tête du pays. Dans une déclaration en date du mercredi 3 février 2021, Ned Price, le nouveau Porte-parole du département d’État américain, a affirmé que Biden n’a pas l’intention de parler à Maduro qui est considéré comme un « dictateur ».

« Je ne m’attends certainement pas à ce que ce gouvernement dialogue directement avec Maduro », a déclaré Ned Price devant la presse et rappelle qu’une telle option n’est pas envisageable dans un avenir proche.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« Nicolas Maduro est un dictateur, cela ne fait aucun doute », a encore insisté Ned Price

En effet, la nouvelle administration américaine n’a pas broncher sur la politique de terreur instaurée par l’ancien président Donald Trump envers le peuple vénézuélien. Juán Guaido est toujours considéré comme le Président par intérim du Venezuela, les sanctions contre les secteurs vitaux et stratégiques restent en place.

Avec l’appui des partenaires latinos et européens, les États-Unis continuent de « soutenir une transition démocratique pacifique au Venezuela, à travers des élections présidentielles de et législatives libres et justes », a expliqué le porte-parole

Par ailleurs, l’exécutif américain entend octroyer un « statut de protection temporaire» aux quelques 200.000 Vénézuéliens vivant illégalement aux États-Unis. Ce qui les protège d’une expulsion tout en les octroyant un droit de travail.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker