Jovenel Moïse ferme à la barre

(TripFoumi Enfo) – Ce 7 février 2021 ramène la fin du mandat du président Jovenel Moïse selon le vœu de l’article 134-2 de la constitution haïtienne. Mais pour le locataire du Palais National, il lui reste encore 12 mois à passer au pouvoir.

Si l’on se fie aux prescrits de la loi mère en son article 134-2, le mandat du président Jovenel Moïse est arrivé à terme ce dimanche 7 février 2021. Plusieurs secteurs de la vie nationale ne cessent de rappeler au chef de l’État qu’il est tenu à faire respecter et appliquer la constitution.

Alors que les haitiens, à travers les réseaux sociaux font de ce jour un moment de faire passer leur opinion, Nèg bannann nan, depuis son compte Twitter, comme pour faire taire ses détracteurs ne compte pas lâcher prise et soutient qu’il lui reste encore une année au pouvoir.

« Mon Administration a reçu du peuple haïtien un mandat constitutionnel de 60 mois. Nous en avons épuisé 48. Les 12 prochains mois seront consacrés à la réforme du secteur de l’énergie, la réalisation du référendum et l’organisation des élections. », a paraphé M. Moïse.

En somme, Jovenel Moïse est clair. Plus question de céder aux pressions populaires, plus question de rendre le tablier.

Entre-temps, l’opposition politique s’apprête à fouler le macadam aujourd’hui pour contraindre Jovenel Moïse à partir. Entre la guerre des correspondances, la lutte pour le respect de la constitution et les revendications populaires, Haïti se trouve coincée dans un étau.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker