Affirmant avoir nommé les juges de la Cour de Cassation de concert avec le sénat, Me Sénatus dément et recadre Rockfeller Vincent

(TripFoumi Enfo) – L’ancien sénateur de la République, maître Jean Renel Sénatus, a, dans une note signée ce vendredi 19 février 2021, apporté un démenti formel à la déclaration du ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Rockfeller Vincent, selon laquelle la nomination des trois juges de la Cour de Cassation a été faite de concert avec le Sénat.

Le pouvoir exécutif, en particulier Jovenel Moïse, a été au coeur d’un scandale médiatique après avoir révoqué puis nommé inconstitutionnellement trois (3) juges à la Cour de Cassation. Pour se laver, le ministre de facto Rockfeller Vincent informe dans une note que les nominations récentes des trois juges de la Cour de Cassation ne sont pas illégales du fait qu’ils ont été nommés de consert avec le Sénat. Le nom de l’ancien président de la commission justice au sein du Sénat a été mentionné. Y réagissant, l’ancien sénateur Jean Renel Sénatus y apporte un démenti formel.

« Nulle part à travers la constitution, il n’est permis à un président de choisir deux (2) Juges par siège. Il en résulte que la nomination dont il est question est entachée d’inconstitutionnalité lors même qu’elle aurait été faite par un Président en exercice d’un mandat régulier », a écrit Me Sénatus par le biais de son bureau de communication.

Il conseille en conséquence les magistrats mal nommés de faire honneur à la magistrature, la loi, la constitution et à l’éthique, en refusant catégoriquement de s’associer à cette criante violation de la constitution et la loi de novembre 2007 portant statut de la magistrature.

Aussi, le Sénateur Jean Renel SENATUS demande au Ministre de facto de la Justice et de la Sécurité Publique Rockfeller Vincent, de se garder d’utiliser son nom à mauvais escient, dans l’unique but de légitimer cet acte inconstitutionnel, expression d’une velléité dictatoriale, posé par un Citoyen sans titre, ni droit ni qualité.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker