Un club tchèque refuse de s’agenouiller avant le début d’un match d’Europa League

(TripFoumi Enfo) – Nouveau contraste dans cette affaire de soutien au mouvement de Black Lives Matter. Après le joueur ivoirien, Wilfried Zaha et la sélection polonaise, c’est au tour d’un club tchèque, le Slavia Prague qui a choisi de rester debout face à son homologue anglais, Arsenal, à genoux avant le coup d’envoi qui a divisé le monde du football.

Jeudi, le Slavia Prague et Arsenal s’affrontaient lors du match retour des quarts de finale de l’Europa League qui a vu une victoire nette et sans bavure des hommes de Mikel Arteta (4-0); mais le score n’a rien à voir à l’actualité qui a tenu en haleine le public mais le comportement des perdants qui ont refusé de s’agenouiller dans le cadre du soutien au mouvement « Black Lives Matter » cette nouvelle tradition qui prône l’égalité pour tous entre noir et blanc, avant la rencontre.

La raison ? Les Tchèques ont protesté en faveur de leur défenseur Ondrej Kudela, visé pourtant par des accusations racistes envers le milieu de terrain des Glasgow Rangers, Glen Kamara, et suspendu pour dix matchs par l’UEFA. Dès lors, les joueurs pragois ont décidé de se réunir et de se tenir par les bras, pour ne faire qu’un.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Malgré la pression médiatique, les joueurs n’ont pas cédé en se tenant debout pour ne pas suivre ce symbole d’excuse du colonialisme par ses initiateurs.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker