L’enlèvement de Marie Josette Malvoisin condamné par l’Association des Pharmaciens d’Haïti

(TripFoumi Enfo) – L’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH) condamne l’enlèvement de leur consœur. Dans une note parue le 26 avril 2021, l’association ineterpelle les autorités étatiques à prendre des décisions concrètes pour garantir la sécurité des vies et des biens dans le pays.

L’APH condamne la montée sans précédente de l’insécurité dans le pays qui a déjà fait de nombreuses victimes dans le secteur sanitaire. Elle précise que madame Malvoisin est pharmacienne depuis environ 30 ans et n’a fait qu’offrir ses services à la population. Aussi, elle doute que les ravisseurs qui l’ont enlevée n’aient déjà bénéficié eux-mêmes ou leurs proches de la science ou des soins pharmaceutiques de la peofessionnelle.

En conséquence, l’association à laquelle la victime fait partie exige la libération sans condition de Marie Josette Malvoisin. Du même coup, elle interpelle les autorités de l’État à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité des vies et des biens des gens. Ce, afin que les citoyens puissent vaquer paisiblement à leurs activités.

Le kidnapping est devenu ces derniers jours monnaie courante en Haïti. Citoyen local et étranger en sont victimes. Mais ce n’est toujours pas suffisant pour forcer l’État à inverser l’ordre des choses, sinon que d’héradiquer ce mal à tout jamais.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker