Plus de 44 personnes arrêtées lors d’un mariage homosexuel en Ouganda

(TripFoumi Enfo) – Si le mariage pour tous est garanti par la loi de certains pays occidentaux, dans d’autres États conservateurs, particulièrement en Afrique, c’est totalement différent. C’est le cas par exemple de l’Ouganda où 44 personnes ont été violemment arrêtés ce 2 juin à l’occasion d’un mariage homosexuel (gay). Mais, ce qu’il faut souligner c’est que malgré tout le motif n’est pas lié à l’homosexualité, mais plutôt à la violation des mesures de protection contre le coronavirus.

Les motifs de l’arrestation sont clairs. Ce n’est pas pour des raisons d’homosexualité, malgré la loi Ougandaise ne la reconnaît pas, que les personnes ont été arrêtées, rapporte RFI. C’est plutôt à cause de la violation des mesures de restriction adoptées par le gouvernement pour barrer la route au coronavirus.

L’incident s’est produit à Nansana dans un refuge LGBT de l’association Happy Family Youth Uganda, à l’occasion d’un mariage officieux entre un couple gay. Les participants ont été interpellés avec beaucoup de violences par les autorités locales.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Selon le président de la communauté LGBT de cette zone, Isma Iga, il ne s’agit aucunement de coronavirus, c’est de préférence une répression maquillée des autorités locales.

En attendant, les interpellés sont gardés à vue en espérant le verdict du juge de paix de la contrée.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker