Prix PEPA 2021, un pari gagné avec art !

(TripFoumi Enfo) – Haïti va mal du point de vue sécuritaire. Pourtant, cette triste réalité n’a pas empêché certains Haïtiens de rester accrochés aux livres en vue de nourrir leur esprit. Et le Prix PEPA 2021 nous le prouve très bien. La finale de ce beau concours dont le thème a été « mille et une voix de la lecture », a eu lieu le dimanche 6 juin dernier.

Il touche à sa fin, le concours baptisé prix PEPA 2021. L’auditorium de la faculté IERAH/ISERS a réuni un public ayant le jugement assez droit pour la finale au cours de laquelle les trois lauréates sont finalement connues après environ deux mois de compétition. Il s’agit de Jose Judenie Honoré, Wendie Étienne et Germanie Fieffé.

« Je suis très fière et contente d’être désignée la première lauréate de ce concours dont j’avais pris connaissance à travers la plateforme WhatAspp », se réjouit Jose Judenie Honoré, fille de seulement 18 ans et actuelle étudiante à l’UEH.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Presque ce même sentiment traverse Géraldine Pépé Alcenat, instigatrice du concours. » Satisfaction totale, voilà le sentiment par lequel toute l’équipe de PEPA Education Agency est animée par rapport à ce concours », déclare l’éducatrice de formation et directrice de ladite agence.

Comme pour argumenter ses propos, elle estime que ce n’est pas chose facile de pouvoir réunir 115 candidats venant de 9 sur les 10 départements géographiques du pays dans le cadre d’un concours pareil. « Ça prouve qu’il y a une catégorie de la jeunesse haitienne qui ajoute foi encore aux choses de l’esprit malgré tout », se contente-elle.

Parmi les 115 participants, 6 seulement ont pu atteindre la finale. Ces derniers on lu tous le même texte devant un jury composé de gens avisés, évoluant dans les domaines de la littérature, du journalisme et de l’enseignement.

La gagnante de ce concours refuse de faire cavalière seule sur cette voie. « J’invite d’autre jeunes à emprunter la même route que moi, car le livre est un bon moyen pour se construire », conseille la Léoganaise.

Quant à Géraldine Pépé Alcenat, elle met le cap sur la troisième édition pour le mois d’avril 2022. Ceux et celles n’ayant pas eu la chance de prendre part ni à la première ni à la deuxième édition de ce concours auront la possibilité de le faire en 2022.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker