Des tirs d’armes à P-au-P, plusieurs entreprises contraintes de fermer leurs portes

(TripFoumi Enfo) – Des tirs d’armes automatiques ont été entendus dans la matinée de ce jeudi 24 juin 2021 dans plusieurs recoins de la région métropolitaine. Cette situation oblige plusieurs entreprises à fermer leurs portes et à renvoyer sur le champ leurs employés.

C’est une nouvelle journée de tension à Port-au-Prince. Les bandits armés, en seuls maîtres et seigneurs, continuent de boycotter le bon fonctionnement des entreprises et la libre circulation des gens. En raison des tirs d’armes lourdes entendus ce jeudi matin, des entreprises situées notammant dans l’environnement de Cité-Soleil et Bas-Delmas sont contraintes de fermer leurs portes. De plus, elles sont obligées de renvoyer leurs employés pour essayer d’échapper à une éventuelle attaque ou pillage de leurs entreprises, comme l’a annoncé dans la veille Jimmy Chérisier (Barbecue), le chef du G9.

Parallèlement, rien n’a encore changé à la 3e Circonscription de Port-au-Prince, sinon que cela s’aggrave. À Martissant et à Fontamara, des tirs sporadiques se font toujours entendre dans le cadre de cette guerre armée opposant Ti-Bois et Grand-Ravine. La Route Nationale #2 est toujours bloquée, la circulation est paralysée.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’absence et le silence de la Police face à cette situation prouvent la faiblesse de cette institution chargée de la sécurité des biens et des vies de la population. Des jours sombres s’annoncent sur le pays et du coup, le pire est à craindre.

Jean-Pierre Coutilien

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker