Jovenel Moïse reste muet sur l’assassinat des 15 personnes à Delmas 32

(TripFoumi Enfo) – Au moins 15 personnes ont été lâchement assassinées le 30 juin dernier à Delmas 32 et à Christ-Roi, dont deux journalistes. Au grand étonnement de tout le monde, l’occupant du Palais national, Jovenel Moïse, reste muet.

Interprété comme une exécution, l’assassinat de ces personnes a provoqué colère sur les réseaux sociaux. L’exécutif est pointé du doigt. Antoinette Duclaire, clairement opposée à Jovenel Moïse, est descendue de 7 balles. Sa voiture n’a pas été touchée.

Le premier ministre a.i., Claude Joseph, accuse, sans fin d’enquête, les membres du groupe de pression Fantom509, composé d’actuels et anciens policiers.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le Directeur Général a.i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH) avait également accusé cette structure avant de rétracter, demandant que du temps lui soit accordé pour confirmer cette hypothèse.

Reste maintenant à se nous questionner sur le silence de Jovenel Moïse. Se prétendant président de la République, il devait placer son mot lié effectivement à la circonstance. Sinon, son silence peut être objet de différente interprétation : il est complice, coupable ou il ne valorise pas la vie de ses citoyens.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker