Les présumés assassins de Jovenel Moïse arrêtés, et après ?

(TripFoumi Enfo) – Quelques heures après l’assassinat de Jovenel Moïse, presque toutes les unités de la Police Nationale se mobilisent pour venir à bout de ceux et de celles ayant participé dans ce crime. En moins de 48 heures après, la quasi-totalité des escadrons de la mort sont déjà entre les mains des autorités policières.

Les hypothèses autour du meurtre sont nombreuses. C’est le cas du journal dominicain Diario Libre qui évoque la possibilité d’un acte lié à des gens puissants en Haïti qui oeuvraient dans le trafic de drogue. Le journal annonce que les autorités dominicaines vont ouvrir une enquête, puisque les assaillants auraient traversé leur terre.

Selon le leader du Parti Politique Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse, il s’agirait d’un coup d’État orchestré contre Jovenel Moïse. Pour l’heure, personne ne sait ce qui s’est passé effectivement, puisque la justice haïtienne ne s’est pas encore prononcée sur cette affaire.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Toutefois, l’appareil judiciaire mis en branle ordonne déjà la mise à sa disposition des éléments clefs dans l’équipe de sécurité de Jovenel Moïse. Les noms de Dimitri Herard, le numéro 1 de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) et de Civil Jean Laguel, coordonateur général de la sécurité présidentielle.

En tout cas, en Haïti, il est facile de jouer le bouffon, car des noms comme les journaliste Jean Leopod Dominique, Brignol Lindor, le professeur Monferrier Dorval, l’étudiant Grégory St-Hilaire peinent à recevoir justice depuis leur assassinat.

Justice sera-t-elle faite à Jovenel Moïse ? Beaucoup de ses présumés assassins arrêtés très peu de temps après le crime, et après ? Force est d’attendre !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker