Quand l’actualité politique haïtienne a tout pris aux nouvelles chansons

(TripFoumi Enfo) – De la politique, on en parle. De l’insécurité aussi. Et ce, sur l’ensemble du territoire national. Au terminus du mois de juin, pas moins de 20 personnes ont été massacrées à Delmas 32. A Christ-Roi, le même jour, les Journalistes Antoinette Duclaire et Diego Charles sont tombés sous les balles des malfrats. Quelques jours après, l’ex président Jovenel Moïse a été exécuté brutalement dans le sanctuaire de sa maison à Pèlerin 5. Voilà le hic pour les artistes haïtiens, car les nouveaux sons à peine sortis se trouvent donc sous les bottes des événements politiques.

Après plusieurs mois à faire la promotion pour son nouveau projet dans les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux, Rutshelle Guillaume a sorti le 19 juin son nouvel album intitulé « Quoi qu’il Advienne ». Fraichement mis en rotattion, ce disque commençait à cartonner dans sur les plateformes sociales. La rebelle se la coulait douce déjà, qu’on se le dise. Avec les assassinats de fin juin du début de juillet, tout a basculé pour la Star, d’autant plus qu’elle a perdu un grand frère à elle dans les malheureux événements survenus à Delmas 32.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

A l’instar de Rutshelle, Tafa Mi-Soleil voulait, elle aussi, bien satisfaire ses fans qui questionnaient son silence depuis un certain temps dans le paysage musical. C’est ainsi qu’elle a mis en circulation un « EP » pour eux : « Reponn ». C’est une Tafa qui, par sa voix enveloppée dans une mélodie hors pair, qui a répondu aux questions de ceux et de celles sur qui le silence de la jeune femme de 22 ans pesait lourd et même très lourd, à ce qu’il paraît. Celle qui conçoit la musique comme quelque chose de salvateur pour elle aurait aimé partager avec les autres ses morceaux, de façon à les aider à réparer ce qui peut l’être dans leur vie.

Entre-temps, Bedjine et Kai se discutent : incompréhension. La question fondamentale, c’est qui est « Koupab ». Ce merceau risquerait de couvrir les 27 mille 750 kilomètres d’Haïti et même aller au-delà des frontières, tant on le tourne déjà dans les stations de radio et de télévision. Cette chanson semble sied bien à l’histoire des couples. Entre qui a tort et qui a raison, Richard Cavé et Bedjine s’accusent l’un l’autre. Et celle-ci met en garde tous ceux et toutes celles qui aimeraient se livrer dans une relation : Deyò a pa bon. Ce son, depuis sa sortie, a attiré les écoutes, et s’installe sur les levres de plus d’un. Mais…

La politique haïtienne a la manie d’occuper l’actualité. Elle est à même de porter de grands coups à d’autres secteurs de la vie nationale. Qui d’entre nous peut se passer de l’assassinat de Jovenel Moïse à l’intérieur de sa maison ? Qui d’entre nous peut se passer de la tuerie de Delmas 32 ? Peut-être, personne. Même pas les plus friands de la musique. Le 7 juillet et son après ont tout pris au nouvelles chansons. Puissent tous les mélomanes rejoindre goût pour continuer à déguster toutes les musiques qu’ils aiment !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker