AfriqueÀ la une

Une loi pour renforcer la législation sénégalaise sur l’homosexualité rejetée par le parlement

(TripFoumi Enfo) – Le Sénégal ne pense pas encore à donner aux homosexuels le droit de vivre librement leur vie. Une proposition de loi a été déposée au parlement avec pour but de renforcer les peines qu’encoure cette minorité.

Cependant, le corps législatif a refusé de voter cette loi, et non parce qu’il veut respecter le droit des homosexuels, mais parce qu’il existe déjà une peine jugée « suffisante » pour cette frange.

Cette loi restrictive de liberté a pour objectif, selon Moustapha Guirassy, l’un de ses rédacteurs, « de lutter contre toute « perversion » dans l’espace public ». Il continue pour dire : « Ces personnes [ces homosexuels] doivent respecter la société dans laquelle elles vivent et faire ce qu’elles veulent en privé. »

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le parlement a décidé de ne pas voter cette loi. Les parlementaires majoritaires pensent que « celle en vigueur dans le pays punit suffisamment les homosexuels ».

Le législateur sénégalais prévoit une amende de 100.000 à 1.500.000 francs CFA à quiconque aura commis un ‘´acte impudique’´ ou ´´contre-nature’´ avec un individu du même sexe. »

Le nouveau texte de loi qui cible le lesbianisme, la bisexualité, la transsexualité, l’intersexualité, etc, avait voulu porter la peine à dix ans de prison, et 5 millions de Francs-CFA.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker