Culture

Insécurité et carnaval, un cocktail mortel pour le peule haïtien !

(TripFoumi Enfo) – Haïti respire mal. Au rouge sont tous les indicateurs : kidnappings en série. Assassinats aussi. La misère s’intensifie et la masse populaire en paie les frais. Que de gens ne savent à quel saint se vouer ! Face à cette situation, les autorités, si autorités il y a, restent les bras croisés et laissent le pays aux mains des bandits armés qui dictent leur loi un peu partout à de paisibles citoyens.

L’entrée Sud de Port-au-Prince est coupée du reste du territoire national depuis 8 mois. Des voyous armés s’affrontent à Martissant. Combien de citoyens sont morts et blessés par balles ! Leur crime ? Vouloir une autre vie pour eux et pour leur famille : voilà leur unique crime. La plupart d’entre eux sont victimes en revenant de leurs activités : commerce, travail, études, entre autres.

À Croix-des-Bouquets, ce cas de figure est le même ou presque. Des habitants pris en otage. Bandits et policiers se trouvent en affrontements permanents. S’il est vrai qu’il y a quelques-uns de ces criminels qui sont tués, mais la police a compté elle aussi des victimes en son sein. Entre-temps, les zones de Torcel et de Pernier deviennent des terrains propices pour les kidnappeurs. De peur d’être victimes, des habitants ont abandonné leurs maisons.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

C’est dans ce contexte que le gouvernement, dirigé par Ariel Henry, a laissé libre au cours à l’organisation des activités carnavalesques. Ceux qu’on appelle dirigeants ont subventionné plusieurs municipalités dans la réalisation de leur carnaval. Et Port-au-Prince, méphitique sous l’égide des montagnes d’immondices et véritable creuset de violence, a bougé au rythme du premier jour gras.

Danser le carnaval dans un pareil contexte, c’est accepter comme normale la réalité actuelle d’Haïti. Comment des gens arrivent-ils à s’offrir du plaisir sous un ciel où la misère et l’insécurité trônent ? Le temps appartient à l’engagement de tous les citoyens haïtiens pour sortir le pays du bourbier dans lequel il est plongé depuis un bon bout de temps.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker