À la une

L’attaque armée sur la Magistrate Annie Fignolé, condamnée par Jean Wilner Morin

(TripFoumi Enfo) – Dans la matinée du dimanche 13 mars, la Magistrate du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Annie Fignolé, a échappé de justesse à une chausse-trape d’individus armés, à Silot, dans la commune de Delmas.

Dans cette attaque dont les motivations ne sont pas connues, le véhicule de la Juge a été atteint de deux projectiles, explique Jean Wilner Morin, dans une note de protestation.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), Jean Wilner Morin, a déploré ce climat d’insécurité qui n’épargne personne.

« Que des citoyens se fassent abattre comme des mouches en Haïti devient une banalité, au point que nous ne nous contentons que d’apporter des fleurs à nos malheurs, des vers à nos misères », peut-on lire dans la note portant la signature du Juge Morin.

Par ailleurs, le président de l’ANAMAH a tenu à rappeler aux Magistrats des 18 juridictions du pays, dans cette période controversée par l’insécurité, le côté sacré du droit de défense.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker