PNH

Trois policiers impliqués dans la libération illégale d’un bandit, arrêtés par le CG de Fort-Liberté

(TripFoumi Enfo) – Le Commissaire du gouvernement de la juridiction de Fort-Liberté, Éno Zéphyrin, a mis en détention trois policiers impliqués dans un scandale de libération illégale d’un bandit notoire, Sammuel Dorvil ainsi connu, pour plus d’un million de gourdes. Le responsable de la prison civile de Fort-Liberté, l’inspecteur divisionnaire, Desrosiers D. Joseph et les agents Gérald Bien-Aimé et Jean Snayder Midy sont les policiers accusés de faux en écriture et usages de faux et qui auraient reçu un pot de vin pour cette libération hors la loi.

D’après le chef du Parquet, Me Zéphyrin, le nommé Samuel Dorvil était écroué pour des chefs d’accusation d’assassinat, de vols à main armée, de détention illégale d’armes à feu et de viol. Le CG dit être surpris de voir circuler sans inquiétude, le mercredi 30 mars, le détenu libéré en dehors des dispositions légales, sans avoir purgé complètement sa peine.

Après avoir reçu plus d’un million de gourdes pour pouvoir libérer Sammuel Dorvil, d’après le CG, les policiers coupables de complicité avec d’autres acteurs du système judiciaire de la juridiction, ont utilisé le sceau du Parquet de Fort-Liberté pour authentifier l’acte de remise en liberté.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le chef de la poursuite, Me Zéphyrin, nommé depuis quatre mois à la tête du Parquet de Fort-Liberté, chef-lieu du département du Nord-Est, a révélé que cette action illégale n’est pas nouvelle dans la juridiction. En ce sens, il informe qu’une enquête est en cours afin d’identifier d’autres complices dans ce réseau de corruption.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker